Ce qu’il s’est passé du 10 au 16 avril 1976

Chacun en convient, le cimetière de Romans est devenu trop petit pour que de nouvelles tombes soient ouvertes. En revanche, c’est la façon de régler le problème qui n’a pas fait l’unanimité. Pour les uns, il était nécessaire de créer un nouveau cimetière à l’extérieur de la ville et pour les autres, la majorité du conseil municipal, l’extension de l’actuel cimetière garantissant 15 à 20 années d’inhumations réglerait convenablement l’affaire. L’extension est aujourd’hui terminée et une première inhumation a eu lieu.

Un grand nombre de lycéens romanais se sont rassemblés dans les rues de la ville. Le maire, Pierre Didier, a reçu une délégation venue lui remettre une pétition que le premier magistrat s’est engagé à transmettre à l’autorité gouvernementale. Voici, dans les grandes lignes, le cahier de doléances constitué par les élèves du lycée technique : “Pourquoi devons-nous payer l’inscription au Bac, le foyer socio-éducatif, la correspondance de service les pensions et demi-pensions alors que l’enseignement est dit gratuit ?” Ils demandent aussi l’élargissement des relations entre professeurs et élèves en dehors des heures de cours et même pendant, davantage d’informations pour l’orientation en troisième, la création de nouveaux locaux (conçu pour 1 100 élèves, le lycée technique en compte actuellement plus de 1 700), neuf postes supplémentaires d’éducation physique, un second gymnase avec piscine et un plus grand respect des normes de sécurité. Ils déplorent également les mauvaises conditions de vie à l’internat féminin, en particulier les conditions matérielles dans les dortoirs. Ils souhaitent enfin la création d’agents de service.

Amusant et facile, le jeu organisé par le comité des commerçants de la côte Jacquemart ! Il suffit de retrouver les deux moitiés du bonhomme et toute personne qui a reconstitué le célèbre automate se voit remettre un cadeau. Il y a des transistors, des poules en chocolat et des bons d’achat. Les gagnants sont déjà nombreux et vous avez jusqu’à dimanche 18 pour profiter de l’aubaine.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/04/10/nouvelle-manifestation-lyceenne

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire