Ce qu’il s’est passé du 11 au 17 juin 1977

Dans le cadre du festival-concours de Saint-Fons, la troupe des majorettes “Les Robins des Bois”, sous la direction de Mme Blanc, s’est adjugé le premier prix à l’issue d’une exhibition exceptionnelle. Le bataillon emmené par la souriante capitaine Nadine Marlin, assistée de la championne Francine Rozand, qui présentait vingt-cinq grandes manipulatrices, était accompagné par l’entraînante musique de Vénissieux. C’est à la fois sur leur exhibition et sur leur parade que les Romanaises et Péageoises ont décroché un premier prix qui vient récompenser leur maîtrise, leur élégance et leur originalité chorégraphique.

Les Romanais connaissent bien le problème difficile que pose, à la circulation dans la partie haute de la ville, l’actuel passage à niveau qui fait communiquer la place Carnot avec l’avenue Thiers. Dans un souci de mieux informer la population, la municipalité a pris l’initiative d’exposer, dans le hall du foyer du théâtre, maquettes et plans du projet de passage dénivelé qui permettrait de supprimer le passage à niveau, cause de bien des encombrements. Un excellent moyen pour les automobilistes de la ville de s’informer sur un projet d’envergure.

Les rameurs de l’Aviron Romanais-Péageois ont participé aux festivités nautiques organisées à La Sône. C’est ainsi qu’une forte représentation féminine, avec Marie-Thérèse Jullien, Catherine Bonnet, Hélène Lager, Nicole et Christine Lombardo, les sœurs Jullien-Palletier, ont prouvé que l’aviron était aussi un sport accessibles aux jeunes filles et pouvait donner un développement harmonieux tout en donnant de précieuses qualités physiques. En minimes filles, Mlles Ardisson et Jullien-Palletier effectuèrent un parcours très applaudi alors que les garçons, avec le quatre cadets Tallet, Truffet, Mietton, Galup, donnèrent la mesure de leurs énormes moyens. Les seniors Yves Maret, Guy Berty, Laurent Pascal et Bernard Giol donnèrent un bel échantillon de la beauté du sport aviron.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/06/11/un-passage-denivele-pour-l-avenue-thiers

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire