Ce qu’il s’est passé du 16 au 22 octobre 1976

Il est toujours imprudent de se fier à de simples impressions mais celles qui laissaient croire que la fréquentation de la Foire du Dauphiné 1976 était moins importante que l’an dernier n’étaient pas trompeuses. “C’est vrai, reconnaît le président Pierre Ginet, nous avons accueilli moins de visiteurs que l’an passé mais rien d’inquiétant car dans l’ensemble, le bilan est plutôt satisfaisant.” D’une manière générale, les exposants n’ont pas caché que leurs affaires n’avaient pas été mauvaises. Il faut aussi reconnaître que la météo n’était pas favorable. Malgré tout, nous avons relevé quelques éléments prometteurs comme la présence de beaucoup de jeunes, la venue de visiteurs étrangers à l’agglomération romano-péageoise et le beau succès des soirées sous chapiteau. C’est dans le domaine de l’animation que les responsables reconnaissent qu’il y a le plus à faire mais la foire a de lourds emprunts à rembourser et ne peut pas se permettre d’engager des vedettes trop coûteuses.

Par delà les compliments bien mérités et les chaleureuses félicitations adressées à huit des plus anciens employés de l’entreprise, Joël Roux, président directeur général des Tanneries Roux, eut l’occasion d’éclairer son auditoire sur la situation de l’usine. Une usine dont on pouvait craindre, il y a plusieurs mois, au moment où sa direction fut contrainte de déposer le bilan, qu’elle ne survivrait pas au mauvais coup qui lui était porté par l’augmentation de 300% en moins d’un an du prix du cuir vert, sa matière première. Or, non seulement l’entreprise a bien passé le cap mais il semble que tout en restant de santé fragile, elle ait définitivement surmonté la crise qui la minait. La médaille d’or du travail était ensuite remise à Marcel Escoffier qui a passé 32 ans aux Tanneries Roux et à Paul Chenevier qui a passé 37 ans aux Tanneries Gras et 13 ans aux Tanneries Roux. MM. Mars et Monville ont reçu la médaille de vermeil et MM. Bilhet, Dufour, Ramon et Sommaro, la médaille d’argent.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/10/16/foire-du-dauphine-un-bilan-satisfaisant-sans-plus

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire