Ce qu’il s’est passé du 2 au 8 juillet 1977

Il était environ 10h30. Trois individus pénètrent brusquement dans les bureaux de la Caisse d’Épargne, menaçant de leurs armes le personnel et les nombreux clients qui se trouvaient là en cette matinée de marché. Ce hold-up a rapporté un peu plus de 128 000 francs à ses auteurs.

La municipalité romanaise entend donner aux festivités du 14 juillet un caractère inédit et populaire. Le programme qui a été établi par les édiles, en collaboration avec le Comité des fêtes et tout particulièrement par Alain Sestier, conseiller municipal délégué aux festivités, tranchera avec ce qui était devenu, depuis des années, une véritable routine. On a fortement et justement pensé qu’il était utile d’associer tous les quartiers de la ville à ce qui doit être une vraie fête populaire. C’est un programme tout nouveau qui permettra à nos concitoyens de participer à un 14 juillet nouvelle formule. C’est ainsi que le feu d’artifice ne sera pas tiré à partir des quais de l’Isère, côté Bourg-de-Péage, mais au stade des Méannes où l’emplacement permettra d’accueillir, à partir de 21h30, des milliers de personnes. L’entrée au stade sera bien entendu gratuite. Mais le programme débutera le 12 juillet au soir par un gala de variétés intitulé “Cancan ” qui se déroulera place Jules Nadi. Le 13 au soir, place Jean Jaurès, les fans de vélo pourront assister au déroulement d’une grande ronde cycliste qui rassemblera les meilleurs champions du sud-est. N’oublions pas de mentionner la foire à la brocante des 12 et 13 juillet, place Charles de Gaulle, qui ne manquera pas de plaire aux amateurs de vieilles choses. Mais le grand événement de ces journées de liesse sera sans aucun doute la présence des chanteurs de rues Chris Mahun et Brigitte Monnin qui se produiront, pendant deux jours, dans tous les quartiers de la ville. Enfin, des bals auront lieu le 14 juillet, à la Monnaie de 18h30 à 20h30 et au stade des Méannes à partir de 22h30.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/07/02/hold-up-a-la-caisse-d-epargne

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire