Par 20 novembre 2016 0 Commentaire Lire →

Ce qu’il s’est passé du 20 au 26 novembre 1976

Au début du XXè siècle, vingt chapelleries étaient prospères à Bourg-de-Péage. Pour permettre le fonctionnement des importantes chaudières indispensable à la production de vapeur, elles étaient surmontées de cheminées très hautes, souvent faites de briques. Toutes ces usines n’existent plus. La dernière grande cheminée péageoise de ce type vient d’être démolie. Cette ancienne chapellerie, dont le dernier propriétaire fut M. Varès, servit à recueillir les élèves de l’école primaire de Bourg-de-Péage entre 1914 et 1918. Elle servit également de repli en 1939 et à l’école primaire de filles pendant quelque mois. Bien des vieux péageois auront eu le cœur serré en voyant s’abattre les trente mètres de briques rouges dans un formidable nuage de poussière. Une page de l’histoire de Bourg-de-Péage était ainsi tournée.

La salle du foyer du théâtre a été le siège d’une manifestation d’honneur et de sympathie pour huit employés des établissements Milon bien connus en notre ville et dont le nom a toujours été associé aux charrues. M. Jourdan, président-directeur général de ces établissements, remit aux huit employés leur diplôme et leur médaille au nom du ministre du Travail. Médailles d’or : Mme M. Sobler et M. G. Heuraud, médaille de vermeil : M. G. Guillermond, médaille d’argent : MM. A. Dumonteil, H. Félix, G. Faure, P. Mouriquand et N. Vallon. Ces médailles étaient accompagnées d’une générosité de l’entreprise et des chaleureux applaudissements de tout le personnel réuni pour cette fête vraiment familiale. Mme Sobler remercia M. Jourdan au nom de tous les médaillés et l’assura de leur reconnaissance. Pour ses quarante-quatre années de service, elle reçut aussi une gerbe de roses des mains du maire, Pierre Didier. Ce dernier dit sa joie d’assister à cette remise de médailles et l’honneur pour sa ville de posséder une entreprise comme celle-ci, montrant de la main la charrue à traction animale qui la représente depuis de si longues années.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/11/20/la-derniere-cheminee-de-la-chapellerie-peageoise-demolie

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire