Ce qu’il s’est passé du 21 au 27 mai 1977

Dans un parc splendide, au bord de l’Isère, dans un secteur bien abrité des vents, la vaste maison de retraite des Arnauds, bâtie autour d’une curieuse chapelle de style anglican, respire le calme et la sérénité. D’abord occupée par les religieuses de la congrégation du Saint-Sacrement, le couvent des Arnauds est devenu une très accueillante maison de retraite rénovée et améliorée au fil des années. C’est ainsi qu’un nouveau bâtiment vient d’être construit et permettra d’accueillir dans de bonnes conditions de confort une douzaine de pensionnaires supplémentaires, comme nous l’a expliqué soeur Marie-Étienne, mère supérieur de la maison. Tout a été conçu ici pour le repos et la tranquillité des personnes âgées, une trentaine de religieuses et presque autant de retraitées, mais aussi de telle sorte qu’elles puissent se rencontrer, échanger des idées, évoluer dans un climat de communauté très serein. Samedi, sœur Marie-Étienne et les religieuses de la maison des Arnauds ont accueilli de nombreux visiteurs séduits.

Des sportives romanaises ont réalisé un petit exploit qui les conduira dans la capitale, les 29 et 30 mai prochains. Il s’agit de six jeunes athlètes de l’institution Notre-Dame des Champs dont l’entraîneur, M. Chabazian, n’est pas peu fier. Il est vrai qu’aux championnats régionaux UGSEL, disputés le 18 mai dernier à Bourgoin, Anne-Valérie Payre a approché d’un centimètre le record régional benjamine de saut en longueur avec 4 mètres 22. Il est également vrai que Christine Charignon, Muriel Robin, Nathalie Medalin, Thérèse Jay et la remplaçante, Brigitte Chaléon, les mousquetaires du relais 4×100 mètres cadettes, n’ont laissé aucune chance à toutes leurs rivales. Elles iront donc à Paris, à la fin de ce mois, pour disputer le championnat de France d’athlétisme UGSEL, au stade de Colombes, où on leur souhaite de réaliser d’autres performances brillantes et pourquoi pas, de mériter une médaille.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/05/21/la-maison-de-retraite-des-arnauds-s-agrandit

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire