Ce qu’il s’est passé du 23 au 29 octobre 1976

Située place Jacquemart jusqu’en 1958 avant de s’installer 18 rue Jules Vernissat, la petite entreprise de réparations de machines agricoles que fonda, en 1954, le regretté et estimé M. Ferrand, est bien connue et appréciée par le monde rural. Il y a deux ans, son fondateur mourrait subitement, le soir même du mariage de l’une de ses filles. Ce coup du sort, qui plongea dans le malheur une famille très unie, fut vivement ressenti par tous ses amis et par le personnel travaillant dans l’entreprise. Et depuis ce moment, Mme Ferrand a courageusement et efficacement prit la direction de l’affaire. Hélas ! Pour une cause encore inconnue, un violent incendie a ravagé l’atelier de réparations. Il faut mettre en exergue le dévouement et l’esprit d’abnégation des six employés de l’entreprise qui n’ont pas hésité une seconde à prêter main forte aux professionnels de la lutte contre le feu. Ils tenaient les lances pour diriger des gerbes d’eau vers les flammes qui détruisaient, sous leurs yeux, le fruit de leur travail.

Les techniciens de la chaussure ont invité leur proviseur, professeurs et industriels de Romans à la traditionnelle cérémonie de la Bigorne. En effet, les différentes promotions d’élèves demandent au chef d’établissement de bien vouloir visser sur le socle de l’outil illustrant les bouifs de jadis, la plaque commémorant le millésime de leur promotion. Et pour cela, un petit discours illustrant les témoignages reconnaissants envers le corps professeur est prononcé par un élève. Le choix avait désigné Bénédicte Rabatel qui a lu avec beaucoup d’assurance cette allocution fort applaudie. “Aimer son métier, c’est lui conserver ses traditions”, disait-elle en exprimant des paroles aimables à l’endroit des membres de l’enseignement et en désignant avec humour ses camarades par l’expression “Ceux de la chaussure”. Une Saint-Crépin qui, bien entendu, prévoyait à son programme un dîner où l’ambiance devait, elle aussi, se révéler excellente.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/10/23/un-incendie-frappe-une-petite-entreprise-romanaise-bien-connue

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire