Par 24 septembre 2017 0 Commentaire Lire →

Ce qu’il s’est passé du 24 au 30 septembre 1977

Pour un coup d’essai, l’Office municipal des sports a réussi un coup de maître avec l’organisation d’un premier cross pédestre dans les rues de la ville. Un nombre record de concurrents, des spectateurs en foule tout au long du circuit, il n’a pas manqué un élément du succès. La réputation de sportif du romanais n’est pas surfaite et la jeunesse locale était bien en souffle, bien en jambes, tenace, volontaire, saine au possible. Tous les participants à cette première « corrida » qui ne restera pas, on peut le parier, sans lendemain, ont été vivement encouragés tout au long de leur parcours et certains, grâce à des applaudissements nourris, ont trouvé la force de donner le coup de rein nécessaire dans les derniers mètres de la course.

Ouverture officielle du stade de la Paillère rénové avec une aire de jeu plus grande, une nouvelle pelouse et une tribune moderne. Pour cette première, la Persévérante présente une affiche de qualité avec ses deux équipes cadets et juniors, symboles d’une solide formation de club. Les cadets, vainqueurs par deux fois à l’extérieur, à Villefranche et Bourg-en-Bresse, ouvriront les débats et ils ne pouvaient rêver de plus prestigieux adversaires, en effet, c’est l’équipe réserve de Saint-Étienne qui sera le redoutable adversaire des hommes de Bournier. Les juniors, brillants à Grenoble et décevants à Chambéry, voudront se racheter devant Rillieux, leur adversaire du jour.

Si l’on demandait à Ernest Chosson, de Peyrins, de soulever des montagnes pour défendre la cause de la trufficulture, il serait capable de relever le défi malgré ses soixante-seize printemps qu’il porte avec l’enthousiasme d’un jeune homme. Et pourtant, ce fils et petit-fils de paysan n’est venu se fixer au travail de la terre qu’à plus de trente-cinq ans. La truffe attira son attention en 1953 et, en novembre de la même année, naquit à Peyrins, un des premiers syndicats de trufficulteurs de France. Dès lors, Ernest Chosson se donna tout entier à cette cause.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/09/24/succes-de-la-premiere-corrida-pedestre

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire