Ce qu’il s’est passé du 31 juillet au 6 août 1976

Depuis la fin du mois de mai dernier, Jean-Claude Banc, gérant de la Société Romanaise Cinématographique propriétaire du cinéma l’Alhambra, entreprend d’importants travaux pour aboutir, dès les premiers jours de septembre, à l’ouverture de trois salles différentes. Pour en arriver à ce résultat, il a été nécessaire de diminuer la surface de la salle de spectacle que les romanais connaissent depuis toujours ou presque. Outre la suppression du balcon où se trouvera désormais tout un appareillage technique, la largeur de la salle a diminué pour permettre la réalisation d’un couloir desservant les deux nouvelles salles. L’une de ces salles, la plus petite puisqu’elle ne pourra accueillir qu’une soixantaine de spectateurs, sera destinée à des films d’art et d’essai voire à des projections en version originale. L’autre salle pouvant accueillir 140 personnes est en cours de réalisation à l’emplacement du bar et de quelques petites loges qui jouxtaient l’arrière-scène du cinéma. Elle sera consacrée à des reprises et à des films de moyenne audience. L’Alhambra qui n’avait subi aucune transformation importante depuis les travaux entrepris en 1962 par l’ancien propriétaire, Henri Roux, réservera de bien agréables nouveautés aux cinéphiles dès la rentrée prochaine.

Il n’y a pas que le cinéma qui s’agrandit, le Tennis-Club romanais aussi ! Un virage important a été négocié cette année par la direction du club désormais entre les mains d’une équipe jeune et enthousiaste présidée par René Taillet. Depuis la mi-juillet, le club dispose de huit magnifiques terrains tout près de l’aéroport. Certes, tout n’est pas encore parfait car il manque des vestiaires dignes de ce nom et une salle de réunion mais l’essentiel, c’est que tout le monde aura désormais la certitude de pouvoir jouer. Reste à espérer que ce bel élan se traduira par des résultats flatteurs dans les compétitions auxquelles prendront part les joueurs romanais dès la saison prochaine.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/07/31/bonne-nouvelle-pour-les-cinephiles

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire