Par 4 septembre 2016 0 Commentaire Lire →

Ce qu’il s’est passé du 4 au 10 septembre 1976

Le docteur Claude Brunet est décédé à la suite d’une longue et douloureuse maladie. Il était âgé de 75 ans. Né en 1901 à Montluçon (Allier), fils d’un juge de paix, Claude Brunet fit de brillantes études. Ancien interne des hôpitaux de Marseille, il était licencié es-physique et fut correspondant de la Société de chirurgie. Arrivé à Romans en janvier 1929, il prit en charge l’hôpital de la ville dont il réorganisa une partie des services, s’attachant surtout aux problèmes d’hygiène qu’il était urgent de résoudre à cette époque. Son action s’avéra payante et permis, en particulier, l’extinction de la fièvre puerpérale qui sévissait à Romans. Il fut aussi l’artisan de la première transfusion sanguine directe (méthode de bras à bras) pratiquée à l’hôpital de Romans. En 1934, le docteur Brunet fonda sa première clinique avenue Thiers. Il passa la Seconde guerre mondiale à Romans, participant à moto ou en bicyclette à des opérations de secours aux blessés dans les heures les plus difficiles de la guerre. On le vit prodiguer des soins dans le Vercors, à Vassieux en particulier, et dans les maquis. Son action en tant que médecin fut également très appréciée lors des combats de la libération de Romans où il soigna les blessés, qu’ils fussent civils, militaires, maquisards ou allemands. En 1947, cet homme de bien fit construire la clinique qui porte aujourd’hui encore son nom auprès du public, boulevard Rémy Roure.

Un violent incendie a entièrement détruit un appartement, propriété de M. et Mme Botty, au troisième étage de l’immeuble Le Vercors, place Jean Jaurès. On ignore les causes de ce sinistre, les propriétaires assurant qu’aucun appareil électrique n’était en service dans le salon où l’on pense que le feu a pris. C’est le premier incendie de cette importance dans une tour, à Romans. Il faut dire que Le Vercors, construit il y a une vingtaine d’années, fut longtemps le plus haut immeuble de la ville avec ses huit étages.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/09/04/une-figure-de-la-medecine-disparait

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire