Ce qu’il s’est passé du 7 au 13 août 1976

Comme chaque année, avec la fin de la scolarité pour un grand nombre de jeunes, se pose aux parents le problème de trouver un emploi pour leurs enfants. Soucieux d’aider les familles dans ce domaine, le centre Afpic, avenue des Allobroges, va ouvrir un stage pour les jeunes filles de seize ans. D’une durée de quatre mois, ce stage est rémunéré et les parents continuent de bénéficier des allocations familiales. Tout le programme comprenant des travaux pratiques et de l’enseignement général est axé vers la préparation des jeunes à leur vie d’adulte en les aidant à choisir un métier correspondant à leurs goûts et à leurs aptitudes. Dès la fin du stage, ces jeunes filles pourront entrer directement dans la vie active.

Devant la nécessité de favoriser l’épanouissement du conservatoire de musique et l’installation de ses disciplines en des locaux appropriés, la municipalité de Romans procède actuellement à des travaux qui seront très appréciés des élèves et du personnel enseignant. En effet, le besoin de créer des box-studios pour la formation individuelle d’instrumentistes se faisait sentir. Ainsi, trois grandes pièces cloisonnées et isolées phoniquement sont créées au premier étage et une quatrième salle destinée aux instruments à vent est prévue au deuxième étage. En cette prochaine rentrée 1976-1977, onze classes d’enseignement instrumental et sept salles d’enseignement collectif seront disponibles. La charpente et les barrières des balcons seront aussi restaurées. La vieille école Tortorel entend encore rendre de précieux services !

Le foyer du théâtre, cette salle polyvalente sans laquelle il serait difficile d’accueillir réunions, congrès, auditions et soirées culturelles, fait aussi peau neuve. Des tonalités chaudes, le ton paille, les vernis, une nuance grise pour le bar et le grand hall élégant avec une ambiance safran et un vert délicat ajouteront une note de gaieté qui ne manquera pas de plaire à l’usager.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2016/08/07/le-conservatoire-de-musique-fait-peau-neuve

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire