Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 12 au 18 octobre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 12 au 18 octobre 1974Aucun risque de s’enivrer avec le jus de la treille des vendanges 1974. En effet, à en croire M. Mallet, directeur de la cave coopérative vinicole de Saint-Paul-lès-Romans, les vendanges en cours et les premières rentrées de raisin n’incitent guère à l’optimisme. A cela trois raisons : un printemps fou avec des gelées tardives qui ont fortement endommagé les vignobles et en particulier ceux de Chateauneuf-sur-Isère, d’Alixan et de Bourg-de-Péage, un été extrêmement sec et enfin, un début d’automne avec des températures plus basses que de coutume. « Globalement, estime M. Mallet, la récolte devrait être à peu près identique à celle de l’année dernière avec environ 25 000 hectolitres mais nous risquons d’enregistrer une baisse du degré d’alcool de près d’un degré et demi. »

Un camion de l’entreprise Micolet chargé de bouteilles de gaz butane a heurté le tablier du pont de chemin de fer de la rue Jeanne d’Arc limité à une hauteur de 3m25. Sous le choc, celui-ci a bougé de 2 millimètres et après une vérification d’usage, l’autorail Valence-Grenoble peut quand même passer à vitesse ralentie. Ce passage délicat à déjà vu d’autres accidents de ce genre, certains chauffeurs se limitant seulement à leur coup d’œil et non pas aux panneaux.

Très tôt, ce lundi matin, Catherine Boulet, petit bout de jeune fille de 17 ans à la silhouette de ballerine (1m51 pour tout juste 44 kilos), prendra la direction de Paris où elle rejoindra l’équipe de France de gymnastique en partance pour Varna en Bulgarie, lieu des championnats du monde 1974. Cette sélection du chef de file incontesté de l’Avenir de Romans en équipe nationale est la juste récompense d’un travail acharné et d’une exemplaire assiduité à l’entraînement. Chaque soir ou presque, depuis des années, sous la direction de son entraîneur Charles Mortreux, elle répète inlassablement des exercices de plus en plus difficiles. Pour l’instant, Catherine Boulet n’est que remplaçante dans l’équipe de France féminine formée de 6 titulaires et de 3 suppléantes mais nous espérons que l’entraîneur accordera sa confiance à la petite romanaise.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/10/12/ce-qu-il-s-est-passe-du-12-au-18-octobre-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire