Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 13 au 19 avril 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 13 au 19 avril 1974C’est un passant qui a donné l’alerte aux sapeurs-pompiers en apercevant une épaisse fumée s’échappant du clocher de la collégiale, mercredi en début d’après-midi. Fort heureusement, l’imposant échafaudage actuellement sur la façade principale de l’église permit aux pompiers d’atteindre le clocher avec leur lance. Déjà une grande partie de la toiture du campanile était la proie des flammes. Les pompiers parvinrent à circonscrire le sinistre après plusieurs heures d’efforts. Le sergent-chef Lantheaume, le sergent Guichard et le sapeur Garnier furent légèrement blessés par la chute de poutres et de tuiles. Aujourd’hui, le clocher offre un spectacle de désolation. La toiture est détruite en totalité et les cloches ruissellent de l’eau employée pour éteindre l’incendie. On ignore les causes de ce sinistre.

Cette fois, c’est bel et bien parti, la foire s’installe sur son nouvel emplacement de la zone industrielle ! Certes, les premiers travaux n’ont rien de spectaculaire, il s’agit seulement d’enfouir les canalisations, les gaines qui protégeront les câbles électriques, les lignes de téléphone et de débroussailler un terrain de 10 hectares hier encore envahi par les herbes folles. Tout laisse à penser que dans un peu plus de cinq mois, la foire 1974 puisse accueillir ses visiteurs dans les meilleures conditions et prendre un nouveau départ prometteur.

Si d’aventure vous commettez une faute de stationnement à Bourg-de-Péage, vous trouverez sur votre pare-brise non pas le traditionnel “papillon” mais une “invitation” rédigée en ces termes : “Vous êtes invité à vous présenter à la mairie, une infraction aux règlements de police, établis dans l’intérêt général, a été relevée contre vous. Cependant, par mesure de compréhension, persuadés que votre bonne volonté a été prise en défaut et que, dorénavant, nous pourrons compter sur votre discipline volontaire, une bonne action vous sera proposée : un bon de 5 francs au profit des personnes âgées.” Pourquoi ne pas tenter la même expérience à Romans, à l’heure où les touristes vont être nombreux à visiter la ville ?

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/04/13/ce-qu-il-s-est-passe-du-13-au-19-avril-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire