Par 14 septembre 2014 0 Commentaire Lire →

Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 14 au 20 septembre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 14 au 20 septembre 1974Beaucoup de monde sur le marché de vendredi. On constate que cette fois, tous les romanais sont rentrés. Beaucoup de beaux légumes aussi : des tomates à 1 franc le kilo, des haricots verts très fins et sans fil à 5 francs le kilo, des melons pour 1 franc, beaucoup de poires, encore quelques pêches et un retour de fraises. Les ménagères n’avaient que l’embarras du choix pour remplir leurs paniers.

Entourée de ses enfants et des personnalités invitées, Mme Rochas que les résidents de « La Dauphine » connaissent bien et les romanais aussi, a 100 ans tout juste. Née le 15 septembre 1874 à Romans, modiste, dirigeant jusqu’en 1940 un petit atelier, très attachée au travail puisque orpheline à 17 ans, elle devait élever une sœur et un frère. Avec ce jubilé, c’était toute une existence de travail laborieux que l’on devait honorer. Ce fut donc une cérémonie toute simple car Mme Rochas, alitée, avait besoin de calme. Son fils, André Rochas, et son épouse venus de Lyon et sa fille, Alex Rochas qui vit auprès d’elle, acceptaient en son nom les compliments officiels de Pierre Didier, maire.

En même temps que l’enseignement général, les jeunes élèves de l’école municipale de musique ont repris le chemin du conservatoire. Le secrétariat avait fort à faire pour répondre aux multiples problèmes qui ne manquent pas pour « caser » près de 600 élèves après les ultimes inscriptions des éternels retardataires. M. Siranossian, directeur, nous a révélé son désir de poursuivre cet effort dans l’épanouissement des élèves donc certains seront admis dans une nouvelle discipline appelée « Humanisme musical « .

Alors qu’il fonctionne depuis plusieurs semaines déjà, regroupant tous les services fiscaux de la circonscription de Romans à l’exclusion du canton de Tain-L’Hermitage mais avec la responsabilité du canton de La Chapelle-en-Vercors, le nouveau centre des impôts, imposante bâtisse quai Sainte-Claire, vient d’être officiellement reconnu « bon pour le service » au terme de la réception définitive des travaux.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/09/14/ce-qu-il-s-est-passe-du-14-au-20-septembre-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire