Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 18 au 24 mai 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 18 au 24 mai 1974Dans la bosse de Crémollières, au 35è km de la “randonnée cyclotouriste ardéchoise”, le romanais Robert Zimmerlin, secrétaire du V.T.R.P., cassait une manivelle de son pédalier, ce qui l’obligeait à faire demi-tour en pédalant d’une jambe jusqu’au centre de ralliement de Granges-lès-Valence. Considérant que la randonnée n’était pas pour autant abandonnée, il décidait de rentrer à Romans, en voiture, pour changer de machine. C’est donc sur un superbe vélo de course de 8 kg qu’il repartait en direction de Tournon, Saint-Agrève, Mézilhac, pour finalement rattraper les participants dans la vallée de l’Eyrieux après 230 km de chasse. Une bien dure journée qui demandait des bons jarrets et une condition physique exceptionnelle pour un homme de 39 ans.

Les français ont désigné dimanche leur nouveau président de la République. C’est donc Valéry Giscard d’Estaing qui succédera à Georges Pompidou. A Romans et Bourg-de-Péage, une majorité d’électeurs se sont prononcés pour François Mitterrand. Le scrutin a été très serré dans les bureaux du centre ville mais le leader de la gauche a fait le trou dans les deux bureaux de vote de La Monnaie.

Romans a retrouvé, mercredi soir, l’ambiance des grands jours de liesse et la population a su manifester par de chaleureux applaudissements son attachement à son grand club qu’est l’U.S.R.P. et surtout, à ses juniors qui ont rapporté ce titre tant convoité de champions de France. Ils avaient pris place à bord de voitures découvertes et en tête, le président Pierre de Grégorio, Claude Courau et le capitaine Philippe Ginolin saluaient la foule et présentaient la coupe René Crabos. Place Jules Nadi, devant la mairie, les majorettes donnèrent une belle démonstration de leur virtuosité en présence des personnalités venues accueillir leurs hôtes sur le perron de l’hôtel de ville. Le soir, un repas amical groupa les juniors invités par l’équipe première et ce fut une chaude soirée mais il faut bien reconnaître que l’on n’est pas champion de France toutes les années…

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/05/18/ce-qu-il-s-est-passe-du-18-au-24-mai-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire