Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 2 au 8 novembre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 2 au 8 novembre 1974Le troisième C.E.S. de Romans, curieusement dénommé C.E.S. Centre alors qu’il est géographiquement situé au nord-est de la ville, fonctionne depuis la rentrée 1974-75, c’est-à-dire depuis le mois de septembre dernier. Administrativement, oui, il fonctionne avec son principal, M. Pezeglier, ancien censeur de la cité technique, son personnel enseignant, ses élèves. Mais de classes, de bâtiments, de vie propre, point ! Du moins, pas encore. Ouvert au cours de l’été, le chantier de ce nouveau groupe scolaire au nord de la Z.A.C. des Méannes commence à avoir une certaine allure. Le gros œuvre est très avancé et au rythme où vont les travaux, on peut penser qu’un certain nombre de classes seront prêtes d’ici trois à quatre mois.

Il y a quinze ans, une petite fille de cinq ans sollicitait sa maman avec insistance. L’histoire a donc débuté avec l’enseignement d’Anne-Marie Guntz. Au début, ce n’était qu’un loisir destiné au développement corporel puis la petite Catherine Lianas mettait tellement d’application et de volonté que son professeur la confiait, en 1968, à Rosella Hightower, danseuse étoile et fondatrice de l’Ecole supérieure de danse de Cannes. Un premier stage de quinze jours confirmait les capacités de la jeune ballerine romanaise dont le papa fut un rugbyman bien connu. Le baccalauréat obtenu et après deux ans de faculté de lettres à Lyon, c’est l’inscription définitive à l’école de la célèbre chorégraphe et Catherine a déjà évolué sur la musique du “Lac des cygnes” et dansera cette année la “Suite en blanc” du grand répertoire traditionnel.

Le problème du chauffage se pose dans la plupart des immeubles H.L.M. de la Monnaie. La température, dans certains appartements situés dans les étages supérieurs était parfois inférieure à 6°C l’hiver dernier, à tel point que certains habitants envisagent de faire une grève des loyers si la situation ne s’améliore pas. La très grande majorité des personnes affirme que l’insuffisance des radiateurs, leur mauvais fonctionnement et la mauvaise isolation des portes et fenêtres sont les causes principales de la situation.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/11/02/ce-qu-il-s-est-passe-du-2-au-8-novembre-74

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire