Par 21 septembre 2014 0 Commentaire Lire →

Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 21 au 27 septembre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 21 au 27 septembre 1974Prêts à intervenir 24 heures sur 24 dès qu’un accident leur est signalé ou qu’un incendie se déclare, les pompiers, plus que beaucoup d’autres, dépendent de ce merveilleux outil qu’est le téléphone et l’utilisent d’une manière quasi permanente. Désormais, un mini-central téléphone et radio est en service au poste d’écoute du Centre principal de secours et six lignes directes sont disponibles : deux lignes avec possibilité de recevoir sur différents postes intérieurs (retenez au besoin le numéro d’appel : 02.25.67), deux lignes consacrées à la liaison directe avec le C.E.R.C.A. et la cartoucherie de Clérieux, et deux lignes correspondant au numéro 18. Avec ce nouveau matériel ultra-moderne, les pompiers de Romans sont en mesure de remplir leur mission plus efficacement que jamais.

Ce fut une vraie fête de famille, la grande famille des membres et des amis d’Empi et Riaume. Autour de Georges et Armand Boucharens, se trouvèrent réunis Mlle Bouvier, fondatrice et présidente du groupement, M. Lefevre-Gane, directeur de la Jeunesse et des Sports, M. Didier, maire, et de nombreux adjoints, adhérents et amis. M. le maire ouvrit la cérémonie par des remerciements : “Grâce à des personnes comme Georges et Armand, Empi et Riaume est devenu un groupement remarquable.” M. Lefevre-Grane souligna le travail de recherche et de reconstitution pour les danses et les chants consenti par ces deux moniteurs qui appartiennent à l’association depuis l’âge de 16 et 18 ans et leur remit la médaille de la Jeunesse et des Sports.

Nul besoin d’une quinzaine commerciale ou de la foire pour permettre aux marchands d’appareils de chauffage d’appoint de faire d’exceptionnelles affaires. Depuis plusieurs jours que l’automne nous réserve des journées plutôt frisquettes, ils sont proprement dévalisés. A tel point qu’une lectrice est venue nous dire hier qu’elle avait du se rendre dans une bonne dizaine de magasins avant de pouvoir trouver un radiateur électrique. Après la ruée sur le sucre il y a quinze jours, c’est maintenant la razzia sur les chauffages d’appoint !

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/09/21/ce-qu-il-s-est-passe-du-21-au-27-septembre-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire