Par 22 décembre 2013 0 Commentaire Lire →

Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 22 au 28 décembre 1973

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 22 au 28 décembre 1973Après un début assez laborieux mais qui fut marqué par l’organisation d’un concours photo amateur ouvert à tout le personnel, la section photo du Comité d’entreprise des établissements Charles Jourdan, qui vient d’entrer dans sa seconde année, a trouvé pignon sur rue en s’installant dans les locaux d’un ancien magasin de la S.A.M.I.R. situé à l’angle de la rue du Puy et de la rue Saint-Nicolas. Animé par Gilles Jost, René Poulet, Michel Victor, Joël Izier, Alain Guichard, Christiane Santaella et Jean-François Ferrier, le club dispose maintenant de locaux fort bien aménagés. Et dès janvier, on pourra développer et tirer sur papier les photos couleur, ce qui constituera un grand pas en avant.

Mercredi 26 en matinée, une chaude ambiance de fête régnait au Foyer du Théatre à l’occasion de l’arbre de Noël offert aux enfants du personnel de l’hôpital-hospice de Romans. Ils étaient si heureux de participer aux jeux animés par la troupe Magadou de Lyon et surtout, de recevoir les jouets, friandises et goûters figurant au programme de cette fête honorée de la présence de M. Viallet, directeur, et Mme Breyton, intendante.

La période des fêtes donne un surcroît de travail à nos sympathiques et dévoués postiers. Ils s’en acquittent avec le sourire et font tout pour livrer la masse de paquets et colis arrivant actuellement à la Poste romanaise. En effet, il faut compter que six tonnes de colis entrent ou sortent chaque jour de la Poste. Nous ne parlons pas du volume des lettres et de toutes les opérations faites au bureau.

Une bien sympathique cérémonie s’est déroulée vendredi 28 au soir, au siège de la société Unic-Sirius à l’occasion du départ à la retraite de Mme Marthe Clerc, employée au service des expéditions en qualité de réparatrice. La direction était représentée par MM. Feyel, P.D.G., et Barth, directeur. Les camarades de travail de la retraitée étaient également présents ainsi que M. Revoiron, secrétaire du Comité d’entreprise. Un champagne d’honneur apporta le point final à l’hommage que l’on doit bien à ceux qui ont consacré leur vie au travail.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2013/12/22/du-22-au-28-decembre-1973

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire