Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 25 au 31 mai 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 25 au 31 mai 1974Le Conseil municipal qui s’est réuni lundi soir a abordé la question qui a déjà suscité bien des commentaires, celle de l’application d’un plan de circulation et de stationnement mis au point par un cabinet d’études. Les mesures proposées pour une première tranche de travaux concernent l’aménagement de l’avenue Thiers, de la rue Diderot, de la route de Saint-Donat, et de la place Carnot, et la mise en double sens de la rue Jacquemart depuis la place Jean Jaurès jusqu’à la rue Guilhaume. Ces mesures ont une nouvelle fois provoqué un long débat et les critiques, notamment du premier adjoint, Claude Payre, qui a néanmoins pris note que satisfaction lui a été donnée concernant l’élargissement du passage à niveau de l’avenue Thiers.

Dernière en date des réalisations de l’Office H.L.M., deux tours de quinze étages dans le quartier de la Monnaie. L’un de ces immeubles, appelé “Le Mauriac” et situé à côté du bâtiment “Les Glaïeuls”, est terminé et habitable. Une quarantaine de familles occupent déjà un logement coquet, clair, fonctionnel, confortable et proposé moyennant un loyer réellement modeste. C’est ainsi qu’une famille occupant un appartement comportant trois pièces principales, une cuisine spacieuse et équipée d’un bloc évier complet, une salle de bains, un W.C. et un coin débarras devra payer mensuellement 355 francs, chauffage compris. Une opération “Portes ouvertes” permet aux romanaises et aux romanais de découvrir ces appartements tous les jours de la semaine, sauf le samedi.

S’il est une fête particulièrement familiale, chaleureuse et sympathique, c’est bien la Fête des Mères. Une fête qui a aussi été célébrée à l’hôtel de ville de Romans où deux mères de famille méritantes, Henriette Gignier, maman de neuf enfants, et Mme Nigri, à la tête d’une famille de six enfants dont deux jumeaux, ont respectivement reçu la Médaille d’argent de la famille française et le prix Jules Nadi. “La plus belle des récompenses, leur dit le maire Pierre Didier, vous l’avez reçue ce matin quand vos enfants vous ont entourée de leurs petits bras et vous ont dit, bonne fête maman.”

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/05/25/ce-qu-il-s-est-passe-du-25-au-31-mai-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire