Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 26 janvier au 1er février 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 26 janvier au 1er février 1974Excellente nouvelle pour les nageurs des Dauphins Romanais qui se classent 33è sur le plan national des clubs français, soit une progression de deux rangs par rapport à 1972, ceci sur plus de 500 sociétés. Il est vrai que 1973 fut une grande année et que compte tenu du départ des enfants Pistre, Annette et Daniel, pour Font-Romeu, il ne faudra pas espérer pareil résultat cette année même s’il reste d’excellents éléments. D’ailleurs, six nageurs se sont déjà qualifiés pour les Critériums régionaux qui auront lieu à Aix-les-Bains les 2 et 3 février : Mlles Imbard et Ferrero, et MM. Meynier, Buffet, Eyraud et Reynaud.

Mardi 29 janvier, en fin de matinée, s’est déroulée, au siège de la direction de la S.N.C.F. à Valence, une sympathique réception en l’honneur de plusieurs cheminots qui reçurent la médaille d’honneur des Chemins de Fer. Parmi eux, Raymond Désira, sous-chef de bureau en gare de Romans, qui reçut la médaille de vermeil en récompense de 35 années de bons et loyaux services. Il a débuté sa carrière en 1937 et est arrivé à Romans en 1961 où il assure depuis le service des litiges. Depuis la disparition du Centre comptable de Romans, il assure aussi les fonctions de dirigeant du bureau des marchandises.

Lorsqu’un client est surpris en train de faire main basse sur de la marchandise, le responsable du magasin a le choix entre déposer ou ne pas déposer plainte. M. Roudeau, directeur du Centre Leclerc de Romans, lui, tient un fichier sur lequel il a consigné les noms, prénoms, âges et qualités des personnes surprises en train de voler. Le procédé n’est pas très moral mais les gens préfèrent ce procédé à la plainte, assure M. Roudeau. Les femmes surtout qui craignent que l’affaire se sache et qui redoutent les réactions de leurs maris. “Ne dites rien à mon mari, je vous en supplie, sinon notre ménage est brisé !”, supplient les clientes dans le bureau du directeur. Etrange fichier contenant les noms de personnes que l’on eut pu penser au-dessus de tout soupçon : femme de banquier, secrétaire médicale, employée de mairie, fonctionnaire des P.T.T., …

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/01/26/du-26-janvier-au-1er-fevrier-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire