Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 26 octobre au 1er novembre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 26 octobre au 1er novembre 1974Une remise de médailles du travail à de vieux serviteurs d’une profession, à de vieux ouvriers d’une entreprise, a toujours un caractère émouvant. Lors de la cérémonie donnée à la salle des fêtes de Bourg-de-Péage, avant la remise des médailles par Jacques Lacquemanne, directeur des Ets Charles Jourdan, des allocutions furent prononcées. Roland Jourdan devait dire : “Nous sommes tous réunis afin de fêter nos médaillés du travail et je remercie le Comité d’entreprise d’avoir bien voulu s’associer à cette fête.” Médailles de vermeil : André Bret, 35 ans de présence dans l’entreprise, et Charles Grail, 35 ans d’activité dont 20 chez Charles Jourdan. Médailles d’argent : France Cerbello, 25 ans d’activité dont 15 dans l’entreprise, Arcade Fantin, depuis 20 ans dans le service montage, Marcel Gobbo, 26 ans de mécanique dont 20 chez Charles Jourdan, Nilda Monier, 27 ans d’activité dont 20 dans l’entreprise, Michel Monteillet, 15 ans de maison, Richard Ramat, 18 ans, Georges Théry, 13 ans, et Henriette Vinet, 20 ans.

Des vandales n’ont rien trouvé de mieux que de tirer sur des tuyaux appartenant à des agriculteurs domiciliés sur la plaine des Balmes de Romans. M. Cotte, ancien conseiller municipal, est aussi navré que stupéfait de ce qui vient de lui arriver. “J’avais, nous dit-il, un enrouleur de tuyaux qui me servait pour l’irrigation du tabac. On a tiré dessus et il se trouve maintenant hors d’usage.” Quant à M. Chizat, son voisin, il est tout aussi contrarié. Chez lui, on y a pas été de main morte. On a tiré à bout portant sur des tuyaux s’emboîtant les un dans les autres et qui servaient également à l’irrigation. Ces dégâts commis chez des propriétaires terriens sont importants et se soldent par une perte de plusieurs dizaines de milliers d’anciens francs. Certes, les sociétés de chasse ont des gardes mais ils sont peu nombreux et doivent couvrir de grandes surfaces. Et malgré toute leur bonne volonté, ils se trouvent impuissants devant de tels agissements.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/10/26/les-medailles-du-travail-chez-jourdan

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire