Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 27 octobre au 2 novembre 1973

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 27 octobre au 2 novembre 1973C’est en principe le 9 novembre prochain que les halles provisoires de la ville de Romans doivent s’ouvrir à la clientèle du marché sur la place Jules Nadi. Ce bâtiment, du type de ceux qu’utilisait la foire pour abriter ses divers halls d’exposition, a fait l’objet, lundi 29 octobre en début d’après-midi, d’une sérieuse visite par les membres de la commission municipale de sécurité à la tête de laquelle se trouvait le capitaine Pierre Teinturier, commandant la Compagnie des Sapeurs-pompiers.

Il se passe décidément beaucoup de choses, actuellement, place Jules Nadi. Les travaux d’extension des bureaux de l’antenne locale de l’Agence Nationale Pour l’Emploi viennent de débuter. Le nouveau bâtiment, d’une surface de 125m2 s’élévera sur un triangle de terrain situé entre le foyer du théatre et les services de la Mutualité. On sait également que l’immeuble qui abrite le dispensaire ouvrier et dans lequel fonctionnait, il n’y a pas si longtemps, le conservatoire de musique va être entièrement transformé pour recevoir l’agence locale d’une banque.

Il était 17h30, vendredi 2 novembre, et le brouillard commençait à recouvrir Romans. Cette mauvaise visibilité fut sans doute la cause de l’atterrissage forcé, au village de Saint-Paul-lès-Romans, d’un avion de tourisme Cessna Aerobat que des espagnols venaient d’acheter à Reims quelques heures plus tôt. Les membres de l’Aéro Club, prévenus de cet incident, se mirent en devoir de pousser l’avion sur la route nationale pendant que les gendarmes assuraient la circulation.

Fête de la Toussaint, jour des morts, ces deux premières journées de novembre nous invitent au recueillement. Mais aujourd’hui, à Romans, se pose le problème du cimetière devenu trop petit en regard de l’accroissement de la population. Selon les premières études qui ont été effectuées, la nouvelle nécropole de la ville devrait s’étendre sur une superficie de huit à dix hectares correspondant à une population de 45 000 habitants, chiffre qui devrait être atteint en 1985. L’emplacement qui semble avoir été retenu est situé au quartier de la Pièce Ronde.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2013/10/27/ce-qu-il-s-est-passe-du-27-octobre-au-2-novembre-1973

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire