Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 30 mars au 5 avril 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 30 mars au 5 avril 1974C’est avec plaisir que nous avons appris la promotion dans l’ordre de la Jeunesse et des Sports de MM. Antoine Darmency, président de l’Office municipal des Sports, et Jean Estève, professeur d’éducation physique au Lycée technique de Romans, qui se voient décerner la médaille d’argent. Âgé de 62 ans, Antoine Darmency s’installa à Romans en 1947, ouvrant une fabrique de boissons. Il fut parmi les membres fondateurs de l’Entente Athlétique romanaise et péageoise qui fête ses 20 ans cette année. Âgé de 49 ans, Jean Estève a deux amours, l’athlétisme et le rugby. Dès 1948, il pratiquait le rugby sous les couleurs de l’Union Sportive avec les frères Soro et participa à deux demi-finales et à un quart de finale du Championnat de France. En 1968, il participa au renouveau des écoles de rugby de l’U.S.R.P. et depuis 1971, il se consacre aux minimes. Ajoutons qu’il fut un brillant sauteur en longueur et qu’il remporta plusieurs titres régionaux.

Jean Dussert était encore, jusqu’à ces derniers jours, celui qui entretenait la flamme des halles d’hier. Aujourd’hui, il passe le flambeau à son neveu. Mais comme on ne passe pas une importante partie de sa vie dans un même lieu sans créer des liens d’amitié avec ses collègues, certains d’entre eux ont voulu marquer le départ de leur ami par la remise d’un petit cadeau dans le vaste local des halles provisoires de la place Jules Nadi. Ce geste touchant n’a pas manqué de provoquer une pointe d’émotion chez celui qui fut président du Syndicat des commerçants des halles durant de longues années. Nous souhaitons à Mme et M. Jean Dussert une longue et heureuse retraite dans leur maison de Bourg-de-Péage.

En raison du décès du président de la République Georges Pompidou, le concert que devait donner l’Harmonie romanaise ainsi que les épreuves du concours de piano des élèves du conservatoire sont annulés et reportés à une date ultérieure. Une messe sera célébrée samedi, à 10 heures, en la collégiale Saint-Barnard et une minute de silence sera observée au monument aux morts, place du Champ de Mars, à 11 heures.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/03/30/du-30-mars-au-5-avril-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire