Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 4 au 10 août 1973

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 4 au 10 août 1973Malgré la période assez défavorable des vacances, l’Aviron Romanais et Péageois a pu réunir samedi 4 et dimanche 5 août près de 200 anciens venus de 5 pays de l’Europe. On se demande où le président Abisset trouve tant de ressources physiques car sur la brèche depuis plusieurs semaines, il garde le sourire et un calme qui font l’admiration de tous. A signaler, la gentillesse de M. Rognon, agent de police, qui a hébergé toute l’équipe de Toul dont l’un des animateurs est son beau-frère.

‘La Côte, vous savez, c’est bourré ! Et puis, on est si bien ici. C’est calme, c’est reposant, les gens sont gentils.” Mme Lauthy qui habite dans les environs de Nancy est une habituée du camping de l’aérodrome des Chasses géré par M. et Mme Bertrand. “Très beau site. Propreté parfaite. Sanitaires nombreux, modernes et très bien tenus. Superbe piscine. Félicitations.” Ce sont les termes d’une lettre adressée à Henri Durant, maire de Bourg-de-Péage, par un campeur de Roubaix. C’est bien vrai que ce camping mérite d’être donné en exemple grâce à l’activité qu’y déploient M. et Mme Thomas.

Plus large, mieux dessiné, bien signalisé, les romanais ne reconnaîtront pas le carrefour des Troix Croix à la rentrée. Les travaux qui ont été effectués et qui se poursuivent pour aménager ce dangereux point noir que constitue la rencontre des rues Parmentier et Paul Verlaine, permettent d’espérer qu’il n’y aura plus de problèmes de circulation aux heures de pointe dans ce secteur.

“Allo, ici le Syndicat d’Initiative à votre service…” Combien de fois cette petite phrase répondant à l’appel téléphonique a-t’elle complété une intervention efficace ? Ce que nous pouvons affirmer, c’est que cet organisme présidé par Mme Dubernet de Boscq et remarquablement tenu par Mme Besset, secondée par Mlle Sainte-Marie, est d’une utilité incontestable. Recherche d’un dentiste, change d’argent, horaires des cultes, touristes à renseigner et délégation de son hôtesse à l’arrivée des mariages à l’Hôtel de Ville pour accueillir et ordonner la cérémonie civile sont autant de problèmes à solutionner.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2013/08/04/ce-qu-il-s-est-passe-du-4-au-10-aout-1973

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire