Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 5 au 11 janvier 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 5 au 11 janvier 1974Suivant la tradition, nous vous proposons un petit bilan de l’année 1973 qui vient de s’achever.

Le nombre des naissances enregistrées à Romans au cours des douze derniers mois s’élève à 874 et dépasse assez largement tous ceux des années précédentes. On note une certaine stabilité dans le domaine des mariages avec 267 actes enregistrés et l’on a pu également constater une baisse des divorces, 26 seulement contre 31 en 1972. D’autre part, le nombre des décès a également diminué, 419 actes enregistrés contre 451 l’année précédente. Le nombre d’enfants venus au monde sans vie diminue de façon régulière, de 20 en 1972, il est passé à 6 l’année dernière.

A la lecture des chiffres présentés par les services de la brigade accidents du Commissariat de police de Romans, il apparaît que le nombre des accidents corporels a nettement diminué durant l’année qui vient de s’écouler par rapport à 1972. C’est ainsi que l’on enregistre 115 accidents pour 1973 contre 163 l’année précédente. Par contre, on a enregistré quatre morts en 1973 contre deux en 1972.

Bilan très positif pour le Syndicat d’Initiative présidé par Mme Dubernet de Boscq et remarquablement tenu par Mme Besset et Mlle Sainte-Marie, dont l’activité a dépassé toutes les prévisions. 164 demandes de résidences en meublés ou garnis ont été satisfaites sur l’année 1973 dont 65 sur les seuls mois de juin, juillet et août.

Selon les chiffres fournis par le commissaire Fernand Benet, nouveau patron de la police romanaise, la violence semble avoir nettement diminué. Aucun meurtre n’a été enregistré l’année dernière contre deux en 1972, et seulement deux affaires de vols avec violence contre six l’année précédente. Et l’entrée en service de la “brigade anti-cambriolages” circulant à bord d’une 4L banalisée a fait baisser de près de 50% le nombre de ces méfaits.

En 1973, les sapeurs-pompiers de Romans ont combattu 67 incendies et transporté 300 personnes malades et 319 personnes blessées. Dans le même temps, les sapeurs-pompiers de Bourg-de-Péage ont eu à combattre 14 incendies, 11 feux de cheminées et 16 inondations.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/01/05/ce-qu-il-s-est-passe-du-5-au-11-janvier-1974

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire