Par 7 décembre 2014 0 Commentaire Lire →

Il y a 40 ans : Ce qu’il s’est passé du 7 au 13 décembre 1974

Il y a 40 ans : Ce qu'il s'est passé du 7 au 13 décembre 1974Parmi les associations péageoises les plus actives, les plus dynamiques, il faut sans hésitation inscrire le groupe musical et son bataillon de majorettes. Celles-ci ont en effet parcouru, au cours du printemps et de l’été 1974, quelques 9000 kms sur les routes d’Europe accumulant les titres, les coupes et les médailles. Notamment, la médaille internationale du carnaval de Francfort en février dernier, la médaille internationale des carnavals de Xanthi, Kozani et Naoussa (Grèce), la coupe des villes de Tullins, Orange, Cluis, etc. et la coupe Rhône-Alpes 1974 des majorettes. C’est dire la valeur de ce bataillon de charme composé de trois groupes, une vingtaine de grandes majorettes avec Rosette Raymond et Martine Brosse, une vingtaine de majorettes juniors placées sous la responsabilité de Mme Blanc et 20 à 25 mini-majorettes dirigées par Mme Gaillard.

Enfin débloquées à la frontière italienne, les chaises destinées à la cafeteria de Fanal sont arrivées. Résolument modernes et très confortables, elles s’intègrent parfaitement, par leur forme et leurs coloris, à l’esthétique générale du “Panoramic”. Voici donc la cafeteria définitivement dans ses meubles avec cette indispensable note de confort qui lui manquait jusque là.

La démolition d’un vieux bâtiment à l’angle de la côte Garenne et de la rue Saint-Nicolas va permettre d’élargir un carrefour dangereux aux heures d’intense circulation. En effet, de nombreux automobilistes empruntent la côte Garenne qui se terminait, jusqu’à maintenant, par un goulot d’étranglement. Les travaux de démolition qui viennent de commencer auront l’avantage de dégager ce carrefour et permettront par ailleurs de prolonger jusqu’à la hauteur de la rue Saint-Nicolas le jardin public de la côte Garenne.

Le Conseil municipal a approuvé la construction d’un hôtel de police près du nouvel hôtel des impôts. C’est la ville qui financera l’opération et l’état paiera un loyer pour l’occupation des locaux. L’installation de la police dans ses nouveaux locaux devrait permettre d’agrandir la bibliothèque municipale.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/12/07/ce-qu-il-s-est-passe-du-7-au-13-decembre-74

Publié dans: 20è siècle, Il y a 40 ans

Publier un commentaire