Archive for juin, 2013

Juillet 1850 : la femme Blachon parle aux morts et est condamnée à trois mois de prison et 100 francs d’amende

Juillet 1850 : la femme Blachon parle aux morts et est condamnée à trois mois de prison et 100 francs d’amende

Il est à peine trois heures après-midi et déjà plusieurs malheureux couverts de sales haillons ont été successivement condamnés à quelques jours de prison pour délit de vagabondage et de mendicité. L’huissier audiencier appelle Thérèse Moine, femme Blachon. Aussitôt, elle vient, soutenue par deux jeunes filles qui sont ses servantes, s’asseoir sur le banc des […]

Hier et aujourd’hui : la place Jules Nadi

Hier et aujourd’hui : la place Jules Nadi

Une visite inédite et fascinante de Romans-sur-Isère, hier et aujourd’hui, à travers des photographies du début du XXè siècle et des photographies actuelles prises exactement dans le même cadre ! Hier et aujourd’hui : la place Jules Nadi Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La maison Thomé en photos

La maison Thomé en photos

Reportage photo dans la maison Thomé à Romans-sur-Isère. En entrant dans la rue Saint-Nicolas, depuis la place Lally-Tollendal, on remarque à notre gauche une maison construite au XVIè siècle. Les deux façades sont ornées de fenêtres jumelles à meneaux. Entre ces deux étages, on peut voir une niche qui contient une statue de la Vierge. […]

Rose Philippine Duchesne, fondatrice de la Société du Sacré-Coeur de Jésus en Amérique

Rose Philippine Duchesne, fondatrice de la Société du Sacré-Coeur de Jésus en Amérique

Les Duchesne, établis originairement à Romans, y avaient acquis une notoriété commerciale par les produits textiles qu’ils expédiaient en France et dans les colonies. C’était une famille chrétienne où la piété florissait traditionnellement, comme on peut en juger par le grand nombre de religieuses que, jusqu’à l’époque de la Révolution, elle ne cessa de donner […]

Un mariage dans la prison de Romans, en 1644

Un mariage dans la prison de Romans, en 1644

Dans les anciens registres paroissiaux de Clérieux, on trouve un curieux acte de mariage, intéressant pour la singularité du fait en lui-même et pour les formalités extraordinaires auxquelles il donna lieu : “Le 26 juillet 1652, Jacques Clot le vieux, laboureur de Clérieux, a épousé en troisièmes noces Anne Ferrat, délaissée par un certain nommé […]