17è siècle

Le poids des farines

Le poids des farines

Par la charte de libertés concédée le 14 février 1450, à Peyrins, le dauphin Louis XI donna aux consuls de Romans-sur-Isère tout pouvoir sur les boulangers, la fabrication, la taxe et la vente du pain. Pour écarter, s’il était possible, les fraudes que commettaient alors beaucoup de meuniers, le conseil municipal délibéra d’établir un poids […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’ancien Hôtel de Ville, rue de l’Armillerie

L’ancien Hôtel de Ville, rue de l’Armillerie

Sans cesse attaqué par le Chapitre, plusieurs fois supprimé par l’influence de ce corps puissant, le consulat de Romans-sur-Isère n’eut, jusqu’à la fin du XIVe siècle, qu’une existence précaire et des lieux de réunion provisoires. A cette époque, il s’assemblait modestement dans une chambre, meublée de quelques bancs et d’une table couverte d’un tapis, qu’il […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
28 mars 1675 : Présent de trois quintaux de bougies au marquis de Lionne

28 mars 1675 : Présent de trois quintaux de bougies au marquis de Lionne

28 mars 1675 – A l’arrivée de M. le marquis de Lionne, les quatre compagnies de la ville prennent les armes. On leur distribue de la poudre pour faire honneur à ce seigneur, à qui les consuls font présent de trois quintaux de bougies, pour la fabrication desquelles la ville de Romans-sur-Isère jouissait alors d’une […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le pont Vieux

Le pont Vieux

Le premier acte où il soit fait mention d’un pont sur l’Isère à Romans-sur-Isère, est daté du mois d’octobre 1033, du temps de Léger, archevêque de Vienne et abbé de Romans-sur-Isère, administrateur actif et éclairé, qui dota ces deux villes de plusieurs établissements importants. Ce moyen de communication, si avantageux pour les populations, permit aux […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
La tour Jacquemart

La tour Jacquemart

Au XIVè siècle, les romanais, à l’instar des grandes villes de France, voulurent avoir une horloge publique et les consuls résolurent de faire élever la tour de la forteresse pour y placer un mécanisne d’horlogerie avec cadran et sonnerie. En conséquence, ils s’adressèrent à un habile artisan de Fribourg, en Suisse, Pierre Cudrifin, qui vint […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
L’atelier monétaire

L’atelier monétaire

Il n’y a pas eu à Romans-sur-Isère, à aucune époque, un hôtel des monnaies proprement dit, c’est-à-dire un édifice public spécialement affecté à la fabrication des monnaies. Chaque maître particulier, nommé pour une période très variable, plaçait son atelier dans un local convenable possédé ou loué par lui et qui probablement, à cause des dépenses […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le Grand Voyage

Le Grand Voyage

Les stations du Grand Voyage de Romans-sur-Isère portent un numéro d’ordre et offrent un tableau, reposant sur un autel ou une simple tablette, représentant un des épisodes de la Passion. Elles n’ont pas toutes la même forme ni les mêmes dimensions. Les unes sont des chapelles isolées, de trois à quatre mètres de façade sur […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Le Calvaire des Récollets

Le Calvaire des Récollets

Nos ancêtres avaient placé le long des routes, sur presque tous les points culminants, des croix que, dans ces temps d’insécurité, les voyageurs invoquaient contre les dangers de toutes sortes auxquels ils étaient exposés. Cet usage était général et très ancien, l’érection des trois croix du Calvaire était relativement plus récente et moins répandue; elle […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Famille Thomé

Famille Thomé

THOME. Cette honorable famille remonte fort loin dans les annales de Romans-sur-Isère. Elle a fourni des magistrats distingués et de bons citoyens. Sa monographie exigerait des développements, qui ne peuvent trouver place ici. Nous sommes donc obligé de nous borner à citer les personnages suivants : La famille Thomé se divisa en plusieurs branches, qui […]

  Jean-Yves Baxter Lire →
Famille Bernon

Famille Bernon

BERNON, famille venue au milieu du XVIIe siècle à Romans-sur-Isère de Moras, où une branche, résidant au château de Senaud, est représentée par M. le baron Prudent de Bernon, ancien maître des requêtes au conseil d’Etat. – François, marchand, marié le 10 novembre 1652 avec Madeleine de Lacour, d’où : – Autre François, né le […]

  Jean-Yves Baxter Lire →