Par 1 décembre 2010 0 Commentaire Lire →

6 décembre 1549 – Antoine Tavernal et Jeanne Malhète sont condamnés pour hérésie

6 décembre 1549 - Antoine Tavernal et Jeanne Malhète sont condamnés pour hérésie6 décembre 1549 – En vertu de sa commission, le conseiller Jean Baronnat fait prendre au corps Antoine Tavernal et Jeanne Malhète, mariés.

Des consuls et des habitants de la ville se joignent au procureur général et se portent partie civile contre les inculpés. On avait trouvé dans leur maison d’habitation le Catéchisme de Genève, par Calvin, et le livre dit La Forme des prières ecclésiastiques avec la manière d’administrer les sacrements, etc., livres réprouvés comme renfermant des maximes hérétiques.

En conséquence, la cour a condamné Jeanne Malhète à suivre, pieds nus et tenant une torche ardente du poids de trois livres, la procession déjà ordonnée par un arrêt précédent contre Loyse Arnaude, dite Gavanette.

Cette procession part de l’église de Saint-Barnard et se rend au Mont-Calvaire.

Jeanne Malhète doit assister à la messe et à l’amende honorable de la dite Gavanette, et mettre ensuite le feu à un fagot de bois sur lequel seront brûlés lesdits livres, disant qu’elle demande pardon au roi et à la justice. De plus, la cour lui défend de dorénavant tenir semblables livres et autres réprouvés, et d’enseigner à aucunes filles.

Par le même arrêt, ledit Tavernal est condamné à la même peine, à dix livres d’amende et aux frais, ainsi que Jean Convers dit Chanat, meunier, pour “avoir follement, témérairement et indiscrètement parlé des images faites pour la représentation des saints et saintes du paradis.”

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère

Publié dans: Religion, Renaissance

Publier un commentaire