9 mai 1049 – Le cloître de Saint-Barnard est la proie des flammes

9 mai 1049 - Le cloître de Saint-Barnard est la proie des flammes9 mai 1049 – Le cloître, les habitations des chanoines et peut-être même l’église étant devenus la proie des flammes, Léger, archevêque de Vienne et abbé de Romans-sur-Isère, permet de réédifier deux cloîtres : l’un joignant l’église Saint-Barnard, et l’autre vers les maisons qui sont construites sur l’emplacement de l’ancien vivier, à condition que le tout sera entouré de murs bâtis à chaux et à sable.

L’ancien vivier à poissons, alimenté par d’abondantes sources, était établi sur l’emplacement qu’occupait les maisons placées à l’ouest de l’église. La rue voisine prit le nom de Pêcherie, de sa situation sur le bord de l’Isère et de l’industrie qui y était exercée. Là, se trouvait aussi la Fontaine aux poissons.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : sources diverses

Publier un commentaire