Par 9 septembre 2017 0 Commentaire Lire →

Ces illustres inconnus : Etienne Isidore Théophile Aymon

Étienne Isidore Théophile Aymon, deuxième fils d’André et de Marguerite Michel, naquit à Romans, le 22 février 1659, et succéda à son père, vers 1700, dans la charge d’écuyer portemanteau du Roi.

Mais ce n’est évidemment pas là ce qui lui a valu une certaine célébrité car celle-ci tient uniquement à ce que notre Romanais fut le fondateur et le chef d’une sorte d’académie satirique et littéraire qui fit grand bruit au XVIIIe siècle, sous le nom de “Régiment de la Calotte”.

Fondée vers 1702, cette société qui se proposait, tout à la fois, de se moquer et d’enrôler les mauvais auteurs et les sots, ou plutôt les excentriques, emprunta son nom à la calotte de plomb que l’on préconisait alors contre les maladies mentales. Elle avait pour emblèmes la lune et une marotte, avec pour devise “C’est régner que de savoir rire” et ses membres, qui se reconnaissaient fous les premiers, tenaient leurs séances à table. Aymon est mort à Versailles, le 6 mai 1731.

Publier un commentaire