Par 30 décembre 2017 0 Commentaire Lire →

Ces illustres inconnus : Léon Barracand

Léon Henri Barracand est né le 2 mai 1840, à Romans, de Paul Ennemond Barracand, propriétaire, et Marie Billon.

En 1866, alors qu’il fait des études de droit à Paris, il débute dans les lettres en publiant “Donaniel”, poème de cape et d’épée de 173 pages, sous le pseudonyme de Léon Grandet. Sous ce même nom, il publie ensuite “Yolande”, ouvrage de 333 pages contenant de belles descriptions de certains paysages de notre département, “Gul”, poème de 131 pages faisant suite à “Donaniel”, “Jeannette”, poème de 177 pages ayant pour cadre la guerre de 1870 et la Commune, et “L’Enragé”, poème de 105 pages.

À partir de l’année 1878, il publie une trentaine d’autres ouvrages et poèmes, sous son propre nom, dont le recueil de nouvelles “Romans dauphinois”, en 1882.

Il est maire de Romans de février 1874 à mai 1876, puis secrétaire de la Société des Gens de Lettres à partir de 1897. En 1915, il se retire à Saint-Donat-sur-l’Herbasse où il meurt, le 4 novembre 1919.

Publier un commentaire