Ces illustres inconnus : Louis Théodore Lambert

Louis Théodore Lambert est né à Romans, le 12 octobre 1768, de Théodore Lambert, receveur principal des domaines du roi, et Thérèse Bruno-Pasquier. Il était avocat au parlement au début de la Révolution française puis receveur de l’enregistrement, administrateur des hospices et conseiller municipal de la ville de Romans.

C’est pendant la Campagne de France, qu’il se distingua. Le 2 avril 1814, Frédéric VI de Hesse-Hombourg, commandant de l’armée autrichienne, s’empara de Romans et ordonna de brûler la ville. Louis Théodore Lambert proposa aussitôt au conseil municipal d’envoyer quelques-uns de ses membres auprès du vainqueur pour implorer sa clémence et cette députation, dont il fit naturellement partie, plaida si bien la cause des Romanais que les autrichiens renoncèrent à leur funeste projet.

“Homme instruit, écrivain élégant, mais d’un commerce peu agréable”, dit-on, Louis Théodore Lambert mourut à Romans, le 30 mai 1816.

Cet article est aussi paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2018/07/14/louis-theodore-lambert-defenseur-de-romans-face-aux-autrichiens

Publier un commentaire