Ces illustres inconnus : Olympe Beaude

Olympe Beaude est née le 16 avril 1888 à Bourg-de-Péage, de Claude Jules Beaude et Annette Amélie Bégot. Son père fut buraliste, épicier, débitant de liqueurs et marchand de vins à Bourg-de-Péage puis boulanger à Romans.

Surnommée “La Mélie de Saint-Nicolas”, elle sillonna les villages alentours pour glaner des contes, légendes et autres traditions, et fonda, dès 1945, le groupe folklorique “La Gerbe”.

On la vit partout porter la bonne parole, conter l’anecdote savoureuse, faire danser filles et garçons au son de quelque rigaudon vigoureux. Son groupe fut distingué à la foire de Romans avec un premier prix de danses folkloriques en 1951.

Citoyenne d’honneur de la Commune libre de Saint-Nicolas, elle fit des merveilles dans ce quartier en animant des fêtes et en chantant des airs d’autrefois avec les anciens.

“La Mélie de Saint-Nicolas” mourut à Romans, le 25 août 1974, laissant le souvenir des gens de bien qui auront marqué leur vie d’altruisme et de charité.

Publier un commentaire