En 1796, Elizabeth naît d’une romanaise et d’un lieutenant de vaisseau anglais détenu à Romans

En 1796, Elizabeth naît d'une romanaise et d'un lieutenant de vaisseau anglais détenu à RomansDans les registres d’état civil de la ville de Romans, nous trouvons un acte de naissance rare et étonnant :

“Le dix-sept ventôse an 4 de la République (6 mars 1796), devant nous officier de l’état civil, membre de l’administration municipale du canton de Romans, département de la Drôme, s’est présentée la citoyenne Anne Bertrand, épouse de Joseph Villard, emballeur, habitante de Romans, laquelle nous a déclaré que Elizabeth Villard, sa fille légitime et dudit Villard, enceinte du fait et oeuvre du nommé Jean Prichard, lieutenant de vaisseau anglais, prisonnier de guerre, détenu à Romans, suivant sa déclaration faite devant Didier, notaire dudit Romans, du treize pluviôse dernier (2 février 1796), s’est accouchée hier, à une heure du matin, d’un enfant du sexe féminin auquel on a donné le prénom d’Elizabeth Marguerite, et nous l’a présentée assistée de citoyen Henry Thivolle, porteur de contraintes (personne notifiant au contribuable les mises en demeure de payer du percepteur), et de citoyenne Marguerite Pomaret veuve Burais, tous deux plus que majeurs et habitants en cette commune.”

Joseph Villard et Anne Bertrand s’étaient mariés le 9 mai 1771 en l’église Saint-Barnard de Romans.

Pourquoi le dénommé Jean Prichard était-il détenu à Romans ? Dans quelles conditions la rencontre entre Elizabeth Villard et ce lieutenant de vaisseau anglais s’est-elle passée ? Que sont devenues toutes ces personnes ? Autant de questions sans réponse malgré quelques recherches effectuées.

Source : Archives municipales de Romans-sur-Isère, Etat civil, E 13.

Publié dans: 18è siècle, Vie et Métiers

Publier un commentaire