Famille de Lolle

Famille de LolleDE LOLLE Mathieu, châtelain de Chàteau-Neuf-de-Mazenc, en 1630. II eut, de deux lits, dix fils, dont cinq périrent sur les champs de bataille, ce qui est rappelé dans les lettres patentes d’anoblissement données à la famille de Lolle au mois de juillet 1652, et dans les armoiries où sont représentés cinq lions.

Les cinq autres fils de Mathieu furent :

– Jacques, capitaine au régiment d’infanterie du Puy-Saint-Martin.

– Louis, capitaine au régiment d’infanterie de Mépieu.

– Jean-Louis, sieur de Beauplan, capitaine au régiment d’infanterie de Saint-Paul.

– Pierre, sieur de Fontchaude, capitaine au régiment d’infanterie de la Reine, puis capitaine aide-major du régiment de cavalerie de Vins et commandant l’arrière-ban du Dauphiné en 1692. ll devint premier consul de Romans-sur-Isère où il se maria avec Barbe Servonnet. Il subit, pour un délit inconnu, une détention de six mois au Fort-l’Évêque.

– Jean , lieutenant au régiment de cavalerie de Pardaillan.

Tous gens de cœur, dit Chorier.

DELOLLE DES FAURES Pierre-André vint de Saou s’établir à Romans-sur-Isère, en 1770. Il figura aux Etats Généraux de la province en 1788, dans les rangs de la noblesse, parce qu’ayant fait le commerce “sous toile et sous corde” il n’avait pas dérogé. Il fut ensuite élu président du directoire du district. Il mourut le 29 avril 1810, laissant un fils et trois filles de Marie Garnier-Turenne, veuve Enfantin.

– Pierre-André, né a Romans-sur-Isère, le 21 février 1776, employé, en 1800, dans les fournitures de l’armée d’Italie ; mort le 2 janvier 1858, ayant eu de Fanny Bellon, une fille, Marie-Virginie-Honorine-Léonie, qui fut mariée, le 6 février 1840, au marquis de Sieyès et décéda à Valence, le 24 mai 1877.

Armoiries

D’or, à cinq lions de gueules posés en sautoir ; au chef d’azur chargé d’une épée et d’une lance d’or passées en sautoir.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – Ulysse Chevalier, Armorial historique de Romans, 1887

Attention : L’Armorial historique de Romans de Ulysse Chevalier est une formidable source pour les recherches mais il contient énormément d’erreurs, principalement dans les dates. Je les corrige au fur et à mesure que je les trouve…

Publier un commentaire