Famille Legentil

Famille LegentilLEGENTIL Nicolas, capitaine châtelain de Peyrins en 1680, ensuite maître d’hôtel de l’abbé de Lesseins, sacristain du chapitre de Saint-Barnard.

Pierre, notaire et secrétaire du chapitre en 1690, testa le 10 mai 1724. Il avait épousé : 1° Marie Chambon; 2° Marie Guillaud.

Louis, Dom recteur de l’hôpital de Sainte-Foy en 1732, archiprêtre en 1739. Chanoine clavier de Saint-Barnard en 1750, mort le 24 août 1775, âgé de 82 ans.

– Gabriel, gradué en théologie, aumônier de l’abbaye de Saint-Just, chanoine de Saint-Barnard en 1734, mort le 19 février 1789.

– Antoine, notaire en 1724, marié le 8 juin 1727 à Marie Lambert.

– François, notaire (1), consul, administrateur de l’hôpital général, auquel il laissa, en 1744, une somme de 600 livres.

Arnoulx, maître apothicaire, mort le 21 janvier 1745 ayant eu d’Anne Bernon un fils, Arnoulx, qui fut aussi apothicaire. Il épousa Thérèse Duportroux et mourut en 1801 laissant un fils qui suit :

– Arnoulx-Jean-François, chanoine de Romans-sur-Isère et de Valence, né le 7 octobre 1754, décédé le 8 mai 1822.

– Gabriel-Arnoulx, né le 7 septembre 1742 d’Antoine et de Marie Lambert, avocat-jurisconsulte. Elu président de l’administration municipale le 15 octobre 1795, il est révoqué le 6 mars 1798 pour n’avoir pas assisté à la célébration de l’anniversaire du 21 janvier. Nommé maire le 8 avril 1815, il mourut dans ses fonctions le 28 décembre 1824. Il avait été anobli en 1816. De Joséphine-Adélaïde Thuillier, de Tournon, il avait eu quatre filles : deux moururent jeunes et les deux autres se marièrent, savoir :

Marie-Agathe-Adélaide, née le 1er février 1791, qui épousa le 30 mars 1818 Joseph-Félix Chaptal de Lamure, capitaine d’artillerie, et Marie-Suzanne Asseline, née le 6 juin 1794, qui fut unie à Pierre-Justin-Jean-Baptiste Garnier de Pelissière, propriétaire à Varces.

Armoiries

D’azur, à la bande d’or, accompagnée en chef d’un lion et en pointe d’une étoile de même.

(1) Les Legentil, notaires, ont laissé de 1670 à 1750, 57 volumes d’actes.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – Ulysse Chevalier, Armorial historique de Romans, 1887

Attention : L’Armorial historique de Romans de Ulysse Chevalier est une formidable source pour les recherches mais il contient énormément d’erreurs, principalement dans les dates. Je les corrige au fur et à mesure que je les trouve…

Publier un commentaire