Par 26 décembre 2006 0 Commentaire Lire →

Gaston Joseph Faraud, Mort pour la France le 26 avril 1918

Gaston Joseph Faraud, Mort pour la France le 26 avril 1918Faraud, Gaston Joseph

Gaston Joseph Faraud est né le 30 août 1886 à Grenoble, Isère, au domicile de ses parents, de Marie Louis Maurice Joseph Faraud, âgé de 31 ans, capitaine au 4è Régiment du Génie, et de Marie Thérèse Charlotte Rousseau, âgée de 28 ans, sans profession, domiciliés à Grenoble, Isère. Ses parents étaient domiciliés en dernier lieu 2 rue Pêcherie à Romans, Drôme.

Il a épousé Alice Juliette Patriarche le 11 août 1907 à Mâcon, Saône-et-Loire. Il était domicilié en dernier lieu à Romans, Drôme.

Il avait le grade de capitaine au 4è Régiment de Marche de Tirailleurs Algériens, 2è Compagnie, classe 1906, n° de matricule 884 au Corps et 277 au recrutement de Belfort, Territoire-de-Belfort.

Il est mort le 26 avril 1918, au bois de Gentelles, Somme, disparu au combat.

Le décès a été inscrit sur les registres de décès de Romans, Drôme : mention marginale 1918/178bis, jugement tenant lieu d’acte de décès 1920/72 du 1er octobre 1920.

Citation : “Officier très énergique. Blessé très grièvement et laissé pour mort le 30 août 1914. Revenu récemment sur le front, vient d’être blessé de nouveau à la tête de sa section le 11 mai 1915, dans la tranchée de première ligne.”

Citation : “Le 17 avril 1917, sous le commandement du commandant Dauzier, puis du capitaine Patriarche, s’est emparé de haute lutte de quatre lignes successives de tranchées ennemies et de plusieurs bois fortement organisés, malgré la résistance désespérée d’un ennemi qui avait déclenché immédiatement des barrages et qui continue à se défendre pied à pied à la grenade. A ainsi acquis un kilomètre de terrain, faisant 75 prisonniers, dont 6 officiers, et s’emparant de 1 canon de 77, 30 minenwerfer et 7 mitrailleuses.”

Citation : “Officier d’une bravoure extraordinaire. Le 17 avril 1917, a conservé sous les balles et les obus une tranquilité imperturbable, faisant l’admiration de tous.”

Citation : “Officier d’un allant incontestable et d’une haute valeur morale. A donné en maintes occasions, en présence de l’ennemi, l’exemple d’un courage superbe et d’un mépris complet du danger. Le 25 avril 1918, a entraîné sa compagnie à l’assaut, l’a maintenue dans le mouvement en avant malgré un feu terrible, communiquant à chacun son superbe entrain jusqu’au moment où il est tombé face à l’ennemi, grièvement blessé.”

Décoré de la Croix de Guerre avec palmes.

Le jugement “Mort pour la France” a été rendu le 6 septembre 1920 à Valence, Drôme et transcrit le 1er octobre 1920 à Romans, Drôme.

Il est inscrit sur la plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans, Drôme, sous le nom de “Faraud Gaston”.

Il est inscrit sur le Livre d’Or de Romans, Drôme.

Note : Certaines villes citées dans cette page ont pu changer de nom depuis la fin de la Première Guerre Mondiale (par exemple, “Romans, Drôme” est devenu “Romans-sur-Isère, Drôme”). Tous les changements de noms sont référencés sur la page Liste des villes dont le nom a changé depuis la fin de la Première Guerre Mondiale.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : 4 H 4, Militaires décédés, 1914-1918 ; 4 H 6, Morts pour la France : avis de décès, 1914-1924 ; 4 H 7, Militaires français prisonniers de guerre, 1915-1918 ; 4 H 8, Prisonniers de guerre, 1914-1920 ; 4 H 11, Citations, 1915-1919 ; 4 H 11, Croix de Guerre, 1916 ; 4 H 11, Mort pour la France ; courriers, 1915-1924 ; 4 H 11, Mort pour la France : listes, 1915-1924 ; 4 H 11, Plaque Commémorative, 1916 ; 1 M 10, Monument aux morts, liste des victimes, 1919-1934 ; 2 M 9, Militaires Morts pour la France enterrés au cimetière : correspondance, liste, 1925-1938 ; 2 M 9, Carré et sépultures militaires : plans, correspondance, 1911-1934 ; 2 M 9, Contrôle des Morts pour la France, 1925-1939 ; 5 N 1, Souvenir Français : liste, 1920 ; Mairie de Romans-sur-Isère : Etat civil, registres des décès, 1914-1921 ; Cimetière de Romans-sur-Isère : Registre des inhumations, 1906-1938 ; Registre des inhumations et exhumations, 1910-1944 ; Plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans-sur-Isère ; Carré Militaire au cimetière municipal de Romans-sur-Isère ; Ministère de la Défense, SGA Mémoire des Hommes : Fiches Morts pour la France, 1914-1918 ; Sépultures de Guerre, 1914-1918 ; Journal L’Illustration, Tableau d’Honneur des Morts pour la France, 1914-1918 ; Base Léonore des Archives nationales (dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l’Ordre de la Légion d’honneur) ; Archives nationales d’Outre-Mer ; Archives départementales de l’Isère ; Archives municipales de Grenoble.

Publier un commentaire