12 mai 1755 – Le contrebandier Mandrin couche en prison

12 mai 1755 - Le contrebandier Mandrin couche en prison12 mai 1755 – Le terrible contrebandier Louis Mandrin, arrêté la veille en compagnie d’un jeune homme appelé Saint-Pierre, escorté par des soldats du régiment de Morlière, arrive à Romans-sur-Isère, où il couche dans la prison.

Il repart le lendemain pour Valence, où il fut roué vif, le 26 du même mois, devant 6 000 personnes. Son compagnon était mort dans la prison, empoisonné, dit-on.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : sources diverses

Publié dans: 18è siècle, Vie et Métiers

Publier un commentaire