Ces illustres inconnus : Jean-Pierre Cognil dit Brechon

Jean-Pierre Cognil dit Brechon naquit à Romans, le 14 août 1762, de Jean-Pierre Cognil et Laurence Guichard.

En 1781, alors âgé de 18 ans, il arriva à Paris et trouva un emploi chez M. de Longuemare de la Salle, possesseur d’un établissement commercial dans la colonie française de Saint-Domingue. En 1790, il embarqua au Havre pour diriger et surveiller les agents et les deux cents esclaves qui travaillaient pour eux dans cette lointaine colonie.

Après 46 jours de traversée, il arriva au Cap-Français puis se rendit à Port-au-Prince où était le principal établissement de la société.

Au début de la Révolution haïtienne, il fut nommé juge au tribunal de commerce de Port-au-Prince par Toussaint Louverture qui deviendra une des grandes figures des mouvements anticolonialiste et abolitionniste.

En 1803, il revint à Romans puis continua à faire des allers-retours entre la France et Saint-Domingue devenue indépendante sous le nom d’Haïti.

Il mourut le 11 mai 1827 à Moirans, en Isère, où il s’était retiré pour terminer sa vie.

Publier un commentaire