Par 16 décembre 2017 0 Commentaire Lire →

Ces illustres inconnus : Jean Baptiste Henri Dubouchet

Jean-Baptiste Henri Dubouchet est né à Romans, le 7 octobre 1802, de Paul Vital Dubouchet, horloger, et Marie Thérèse Giroud. Installé à Paris, il fut pendant quelques mois secrétaire d’un médecin des maladies des voies urinaires, le docteur Ducamp, et se donna comme son successeur aussitôt après la mort de celui-ci, en 1823.

Bien mieux, il publia, dès cette année-là, un ouvrage de médecine qui fut suivi de quelques autres. On ne manqua pas d’appeler l’attention du public sur cet éminent praticien dont les ouvrages “sont écrits clairement, sans mots techniques qui ôtent tout intérêt à la lecture des ouvrages scientifiques.”

En 1834, il épousa Adèle Sophie Dupont de Bussac. Lorsque le choléra arriva à Paris, il fut l’un des premiers à prodiguer ses soins aux malades, fut atteint par la contagion et triompha du mal en expérimentant des soins sur lui-même.

Il mourut le 8 mars 1881, à Valence, où il était domicilié, alors qu’il se trouvait chez l’un de ses neveux.

Publier un commentaire