Par 26 décembre 2006 0 Commentaire Lire →

Eugène Roux, Mort pour la France le 16 juillet 1918

Eugène Roux, Mort pour la France le 16 juillet 1918Roux, Eugène

Eugène Roux est né le 22 mai 1888 à Valence, Drôme, au domicile de ses parents, de Louis Marie Antoine Roux, âgé de 41 ans, professeur au collège de Valence, et de Jeanne Léontine Xaverine Perdu, âgée de 33 ans, sans profession, domiciliés 6 rue Chorier à Valence, Drôme. Ses parents étaient domiciliés en dernier lieu rue Camille Desmoulins à Romans, Drôme.

Il était célibataire et domicilié en dernier lieu rue Camille Desmoulins à Romans, Drôme.

Il avait le grade de capitaine au 56è Régiment d’Infanterie Coloniale, classe 1908, n° de matricule 2 au Corps et 410 au recrutement de Romans, Drôme.

Il est mort le 16 juillet 1918, à 9 heures, à Wez, Marne, tué à l’ennemi.

L’avis de décès a été envoyé le 4 octobre 1918 à M. Roux, son père, domicilié rue Camille Desmoulins à Romans, Drôme. Le décès a été inscrit sur les registres de décès de Romans, Drôme : transcription 1920/21 du 3 mai 1920.

Cité à l’ordre de l’Armée : “Officier d’Etat-Major d’une haute valeur morale, auquel l’accomplissement de son devoir paraîssait toujours aisé, si périlleuses que fussent les circonstances. Avait déjà donné une nouvelle preuve de sa conception élevée de son rôle et de sa bravoure en allant, de sa propre initiative, dans la journée du 15 juillet 1918, à la bataille de Champagne et sous un violent bombardement, recueillir auprès d’un Chef de corps, des renseignements utiles au Commandement. Frappé mortellement le lendemain en accompagnant son Général dans une partie des lignes particulièrement dangereuse.”

Décoré de la Croix de Guerre, Chevalier de la Légion d’Honneur par arrêté du 22 décembre 1916.

Il a été inhumé en la Nécropole Nationale “Sillery” de Sillery, Marne, dans une tombe individuelle, numéro 3596 (dernier lieu d’inhumation connu).

Le jugement “Mort pour la France” a été transcrit le 3 mai 1920 à Romans, Drôme.

Il est inscrit sur la plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans, Drôme, sous le nom de “Roux Eugène”.

Il est inscrit sur le Livre d’Or de Romans, Drôme.

Le nom d’Eugène Roux est inscrit une seule fois sur la plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans, Drôme, alors qu’il y a deux romanais Morts pour la France portant ce nom.

Un dénommé Roux Eugène est inscrit sur la plaque commémorative du lycée Triboulet de Romans, Il s’agit peut-être de ce militaire.

Note : Certaines villes citées dans cette page ont pu changer de nom depuis la fin de la Première Guerre Mondiale (par exemple, “Romans, Drôme” est devenu “Romans-sur-Isère, Drôme”). Tous les changements de noms sont référencés sur la page Liste des villes dont le nom a changé depuis la fin de la Première Guerre Mondiale.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : 4 H 4, Militaires décédés, 1914-1918 ; 4 H 6, Morts pour la France : avis de décès, 1914-1924 ; 4 H 7, Militaires français prisonniers de guerre, 1915-1918 ; 4 H 8, Prisonniers de guerre, 1914-1920 ; 4 H 11, Citations, 1915-1919 ; 4 H 11, Croix de Guerre, 1916 ; 4 H 11, Mort pour la France ; courriers, 1915-1924 ; 4 H 11, Mort pour la France : listes, 1915-1924 ; 4 H 11, Plaque Commémorative, 1916 ; 1 M 10, Monument aux morts, liste des victimes, 1919-1934 ; 2 M 9, Militaires Morts pour la France enterrés au cimetière : correspondance, liste, 1925-1938 ; 2 M 9, Carré et sépultures militaires : plans, correspondance, 1911-1934 ; 2 M 9, Contrôle des Morts pour la France, 1925-1939 ; 5 N 1, Souvenir Français : liste, 1920 ; Mairie de Romans-sur-Isère : Etat civil, registres des décès, 1914-1921 ; Cimetière de Romans-sur-Isère : Registre des inhumations, 1906-1938 ; Registre des inhumations et exhumations, 1910-1944 ; Plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans-sur-Isère ; Carré Militaire au cimetière municipal de Romans-sur-Isère ; Ministère de la Défense, SGA Mémoire des Hommes : Fiches Morts pour la France, 1914-1918 ; Sépultures de Guerre, 1914-1918 ; Journal L’Illustration, Tableau d’Honneur des Morts pour la France, 1914-1918 ; Base Léonore des Archives nationales (dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l’Ordre de la Légion d’honneur) ; Archives nationales d’Outre-Mer ; Archives départementales de la Drôme.

Publier un commentaire