Interdiction de chanter Noël et de tirer au mousquet sur l’horloge du Jacquemart en 1712

Interdiction de chanter Noël et de tirer au mousquet sur l'horloge du Jacquemart en 1712Lors de la séance du 30 octobre 1712 de l’Assemblée générale de Romans-sur-Isère où étaient Messieurs les maire, consuls et gens de l’assemblée en nombre suffisant suivant le règlement, [et sous la présidence de] M. Maître Jean Duportroux, conseiller du roi, maire et M. Maître François Duportroux, conseiller du roi, maire perpétuel.

En cinquième lieu a été représenté que depuis les réparations faites en dernier lieu à l’horloge de cette ville par Martin Chabert, il a été porté à la connaissance de Messieurs les maire et consuls qu’il est nécessaire de faire toute répression pour prévenir le dommage dont elle est menacé.

En cinq° lieu a esté représenté que depuis les réparations faittes en dernier lieu à lhorloge de cette ville par Martin Chabert, il a été porté à la connoysance de Mrs les maire et consuls qu il est nécessaire de faire toute répression pour prévenir le domage dont il est menassé.

Sur la cinquième proposition a été délibéré que Monsieur Belland, consul, est prié de faire faire incessamment les réparations nécessaires aux horloges et qu’au surplus, il est défendu au concierge d’icelle d’y laisser chanter les Noëls ni d’y tirer au contraire attendu que par les coups de mousquet et aux armes qu’on y a tiré, on a fait quantité de désordres aux horloges, et qu’en cas que le conducteur d’icelle permette d’y tirer et chanter, il sera destitué.

Sur la cinq° prop° a esté délibéré que Monsr Belland consul est prié de faire faire incesst les réparations nécessaire aux horloge et quausurplus il est deffendu au concierge diceluy dy laisser chanter les nohel ny dy tirer au contraire attendu que par les coups de mousquet et aux armes qu’on y a tiré on a fait quantité de désordres aux horloge, et qu’en cas que le conducteur diceluy permette dy tirer et chanter, il sera destitué.

Sources : Archives municipales, Série BB – Administration communale, Délibérations consulaires

Publié dans: 18è siècle, Vie et Métiers

2 Comments on "Interdiction de chanter Noël et de tirer au mousquet sur l’horloge du Jacquemart en 1712"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Jean-Yves dit :

    Madame, vous pouvez bien entendu utiliser les photos de la tour Jacquemart de mon site pour illustrer votre propos.

  2. Piétrin Nicolle dit :

    Monsieur, je donne ce mois ci une conférence (gratuite) sur les Gourdin horlogers à Mayet au 19ème. Comme je voudrais illustrer mon propos par des références plus anciennes, puis-je me servir de la photo de la tour Jacquemar que j’ai trouvé sur votre site afin de montrer le personnage qui s’y trouve. J’ai d’autres références mais vous êtes les seuls à donner la véritable définition sur votre tour que je suis allée voir en août 2010 et dont j’avais pris une photo mais j’ai perdu malencontreusement la carte mémoire sur laquelle elle était enregistrée. J’ai beaucoup apprécié refaire par le truchement de votre site mon voyage à Romans, il est particulièrement détaillé, avec mes compliments Nicolle Piétrin Association du Patrimoine de Mayet (Sarthe)

Publier un commentaire