La chapelle funéraire de Pierre Plauche Beaucaire, curé de Saint-Barnard

La chapelle funéraire de Pierre Plauche Beaucaire, curé de Saint-BarnardDans le cimetière de Romans-sur-Isère, dans l’allée qui longe les anciens remparts, on remarque une chapelle en pierre blanche, aux sculptures riches et finement ciselées.

Le linteau supporte un cul de lampe orné de feuillages dont une description du début du XXè siècle nous dit qu’il soutenait une statue en bronze de la Vierge, aujourd’hui disparue.

A l’intérieur, cette chapelle contient un autel en pierre blanche avec des colonnettes en marbre noir sur lequel on disait la messe une fois par an, le jour de la Fête des Morts.

La plaque funéraire est malheureusement brisée et les morceaux entassés dans un coin de la chapelle mais j’ai pu la reconstituer (voir photos ci-dessous). Il y est inscrit :

Ci gît
La dépouille mortelle
de
Plauche Beaucaire
Pierre
décédé le 2 novembre 1874 à l’âge de 78 ans
après une longue et douloureuse maladie
supportée avec une résignation
toute chrétienne
 
Il fut nommé à la cure de Dieulefit
le 10 juin 1833
 
A la cure de Romans
le 10 juin 1837
 
Administrateur de l’hospisce
en 1833.
 
Priez pour lui

Pierre Plauche Beaucaire est né le 23 octobre 1797 (2 brumaire an VI) à Valence de Laurent Pierre Plauche dit Beaucaire, marchand épicier, et Jeanne Marie Anne Bravet, domiciliés Grande Rue à Valence.

Il est mort dans sa maison d’habitation, côte des Cordeliers à Romans, le 2 novembre 1874.

Son acte de décès indique qu’il était curé de la paroisse de Saint-Barnard, archiprêtre et chanoine honoraire.

Cette chapelle, qu’il fit construire, fut démolie en partie, en 1872, par la chute des remparts et fut rétablie par Mlle Beaucaire qui en fit don à l’hôpital.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère – E91, Registre d’état civil, Actes de décès, 1874 – 1 FLR 634, Essai sur les monuments et les anciens édifices de la ville de Romans, Louis Vinay, 1903 – Archives départementales de la Drôme, 5 Mi 1/R42, Etat civil, an IV-an VI.

Publier un commentaire