Par 22 novembre 2014 0 Commentaire Lire →

La rue de Flirey

La rue de FlireyEn ces temps de commémoration du centenaire de la Première guerre mondiale, arrêtons-nous rue de Flirey.

Perpendiculaire à la rue du président Félix Faure et à la rue de la République, elle porte le nom d’un petit village de Meurthe-et-Moselle, situé près de Verdun et qui fut le théâtre de longs et violents combats.

Le 7 août 1914, le 275è Régiment d’infanterie de réserve quitte la caserne Bon (aujourd’hui Marques Avenue) et le Collège de Romans pour aller au front. Le 5 avril 2004, une plaque a été apposée à l’angle de la rue de Flirey et de la rue du président Félix Faure “en souvenir des 115 soldats du 275è Régiment d’Infanterie originaires du pays de Romans morts pour la patrie et la liberté à Flirey, les 13 décembre 1914 et 5 avril 1915.”

Au cours de ces deux journées, trois romanais sont morts au combat : Toussaint Alphonse Bernard, François Joseph Marion et Eugène Auguste Plumeau. Le 157è Régiment d’infanterie était aussi présent à Flirey le 5 avril 1915 et il y subit de lourdes pertes parmi lesquelles un romanais : Jean Julien Berruyer.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2014/11/22/dans-l-enfer-des-tranchees

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire