La rue Jean et Jacques Géranton

La rue Jean et Jacques GérantonA quelques jours de la commémoration du 11 novembre, arrêtons-nous rue Jean et Jacques Géranton, dans le quartier de la Pierrotte.

Jean Jérôme Géranton est né le 14 novembre 1890 et son frère Léon Jacques, le 12 septembre 1891. Leurs parents, Louis Géranton, commis banquier, et Elizabeth Jeanne Marie Jaffre étaient domiciliés successivement rue de l’Armillerie, côte des Cordeliers, place de la République (aujourd’hui place Maurice Faure) et rue Mathieu de la Drôme à Romans.

Lors de la Première guerre mondiale, Jacques était lieutenant au 75è Régiment d’Infanterie et il a été tué par l’ennemi le 8 juin 1915, à 5 heures du matin, à la ferme Touvent d’Hébuterne (Pas-de-Calais). Il a été cité à l’ordre de l’Armée : “Officier merveilleux de bravoure et d’entrain qui s’est glorieusement fait tuer en entraînant sa section à l’assaut d’une tranchée.”

Son frère, Jean, était sergent au 217è Régiment d’infanterie et il est mort le 4 octobre 1918, à 8 heures du matin, au bois d’Autry (Ardennes), tué par éclat d’obus. Il est inhumé dans la nécropole nationale “Le Pont-du-Marson” de Minaucourt (Marne), dans la tombe n° 2301.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/11/07/la-rue-jean-et-jacques-geranton-morts-pour-la-france

Publier un commentaire