La rue du docteur Perret

La rue du docteur PerretSur le cours Pierre Didier, à côté de la rue Jacquemart, la rue du docteur Perret a été ainsi nommée en souvenir du dévouement inlassable et du désintéressement absolu d’un médecin romanais.

Joseph Pierre Amédée Perret est né à Romans, le 12 mars 1884, de Joseph Vincent Perret, aussi médecin, et Marie Félicienne Viossat. Il fait ses études de médecine à Lyon, devient interne des hôpitaux de cette ville et après la Première guerre mondiale, il revient s’installer à Romans.

On dit qu’il ne faisait pas payer les pauvres et qu’il leur donnait même de l’argent pour acheter leurs médicaments. Il habitait rue du Coude avec sa soeur et vivait dans une si grande pauvreté que l’hôpital lui versait une pension en contrepartie des services rendus aux pauvres de la ville. Il fut aussi membre du Conseil d’administration du Bureau de bienfaisance durant de longues années.

Il est mort le 26 mai 1948 et quelques mois plus tard, le Conseil municipal décide que la rue du Coude soit désormais appelée rue du docteur Perret.

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2015/08/21/joseph-perret-le-medecin-des-pauvres

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère.

Publier un commentaire