La rue Louis Vinay

Paul Louis Vinay est né à Romans, le 28 octobre 1872, d’Appolinaire Benoît Vinay, marbrier, et de Marie Riou.

Ancien élève de l’externat Saint-Maurice, il exerçait la profession d’architecte. Membre de la Société d’archéologie de la Drôme, il a publié, en 1903, un ouvrage de référence intitulé “Essai sur les monuments et les anciens édifices de la ville de Romans”.

En 1910, les restes de Béatrix de Hongrie, mère du dauphin Humbert II, ont été découvert dans le monastère de Saint-Just et Louis Vinay les a inhumés en secret, dans l’église Saint-Nicolas, avec le curé Paul Guibaud. Il est mort le 25 septembre 1943 dans sa maison de la côte Macel.

Le poète romanais Gaston Bouchet dira de lui : “Grand, mince, élégant, cheveux rejetés en arrière, barbe taillée en pointe, une canne à la main, une cigarette aux lèvres, un mot aimable ou drôle à la bouche et un sourire bienveillant, tel est la portraiture rapide de cet homme que l’on apercevait souvent dans nos rues animées.”

Cet article de Romans Historique est paru dans le Dauphiné Libéré : www.ledauphine.com/drome/2017/04/22/la-rue-louis-vinay-architecte-et-historien

Publier un commentaire