Le Dauphiné Libéré, 23 juillet 2012 : “Ces romanais champions olympiques”

Le Dauphiné Libéré, 23 juillet 2012 : "Ces romanais champions olympiques"Le Dauphiné Libéré, 23 juillet 2012

Alors que les Jeux Olympiques 2012 débutent ce vendredi à Londres

Ces romanais champions olympiques

La flamme olympique est arrivée à Londres hier. Après un périple de sept jours dans les différents quartiers de la ville elle laissera la place, dès ce vendredi, aux compétitions. Jusqu’au 12 août, des athlètes venus du monde entier repousseront leurs limites, essayant de porter haut les couleurs de leurs pays.

L’occasion de se rappeler que la cité de Jacquemart a éu la chance d’y être représentée plusieurs fois et même d’y voir des athlètes, nés ou ayant évolué dans la région, s’illustrer.

Roger François, champion olympique en 1928

Au cours du XXè siècle, deux Romanais ont en effet brillé dans cette compétition mondiale : Roger François, haltérophile et plus récemment Laurent Porchier qui pratiquait l’aviron.

Le nom de Roger François est familier aux romanais qui fréquentent le gymnase éponyme route de Saunt-Donat. Mais peu d’entre eux savent qu’il était haltéro>phile et champion olympique.

Jean-Yves Baxter, passionné d’histoire a donc retrouvé des informations sur sa vie.

Parti de quelques données disponibles sur l’emcyclopédie participative en ligne Wikipédia, il a retrouvré des informations sur sa naissance dans les registres d’état civil des archives de Romans.

On y apprend que le sportif est né le 7 octobre 1900 dans la cité de Jacquemart. Ses parents, Pierre Joseph François, âgé de 25 ans, cafetier, et Marie Philomène Vial, âgée de 24 ans, étaient alors tous deux domiciliés 7 place Jacquemart.

Roger François a ensuite mené sa carrière sportive d’haltérophile à Paris où il est licencié à la Société Athlétique Montmartroise, dans le 18e arrondissement. Il débute sa carrière en 1921 et dès 1922, est sacré champion du monde à Tallin, en Estonie, dans la catégorie des poids mi-lourds. Tout au long de sa carrière, il enchaîne les victoires avant d’être couronné du titre prestigieux de champion olympique aux Jeux d’Amsterdam de 1928.

Delphine Tayac

A lire aussi sur le site du Dauphiné Libéré : http://www.ledauphine.com/drome/2012/07/23/ces-romanais-champions-olympiques

Recherches historiques associées :

Le romanais Roger François, champion olympique d’haltérophilie en 1928, à Amsterdam

Publier un commentaire