Par 26 décembre 2006 4 Commentaires Lire →

Louis Justinien Réant, Mort pour la France le 25 août 1915

Louis Justinien Réant, Mort pour la France le 25 août 1915Réant, Louis Justinien

Louis Justinien Réant est né le 25 septembre 1877 à Saint-Hilaire-Cottes, Pas-de-Calais, au domicile de ses parents, de Louis Réant, âgé de 42 ans, journalier, et de Adèle Bourgois, âgée de 34 ans, cabaretière, domiciliés à Saint-Hilaire-Cottes, Pas-de-Calais.

Il a épousé Françoise Marie Dutour le 23 juin 1903 à Houdain, Pas-de-Calais. Il exerçait la profession de valet de chambre et était domicilié en dernier lieu à Houdain, Pas-de-Calais.

Il avait le grade de soldat de 2è classe au 367è Régiment d’Infanterie, classe 1897, n° de matricule 2585 au Corps et 903 au recrutement de Béthune, Pas-de-Calais.

Il est mort le 25 août 1915, à 17 heures 15, à l’hospice de Romans, Drôme, des suites de blessures de guerre.

Le décès a été inscrit sur les registres de décès de Romans, Drôme : acte de décès 1915/322 du 26 août 1915.

Il a été inhumé le 27 août 1915 dans la fosse commune de l’hôpital de Romans, Drôme, puis au Carré Militaire de Romans, Drôme, dans une tombe individuelle, numéro 36 (dernier lieu d’inhumation connu).

Le jugement “Mort pour la France” a été transcrit le 27 août 1915 à Houdain, Pas-de-Calais.

La plaque de sa tombe au Carré Militaire de Romans, Drôme, porte l’inscription “Réant Louis, Soldat 367e R.I., 22.08.1915”.

Il est inscrit sur le Monument aux Morts de Houdain, Pas-de-Calais.

La plaque de sa tombe au Carré Militaire du cimetière de Romans, Drôme, date incorrectement le décès au 22 août 1915 au lieu du 25 août 1915.

Note : Certaines villes citées dans cette page ont pu changer de nom depuis la fin de la Première Guerre Mondiale (par exemple, “Romans, Drôme” est devenu “Romans-sur-Isère, Drôme”). Tous les changements de noms sont référencés sur la page Liste des villes dont le nom a changé depuis la fin de la Première Guerre Mondiale.

Sources : Archives municipales de Romans-sur-Isère : 4 H 4, Militaires décédés, 1914-1918 ; 4 H 6, Morts pour la France : avis de décès, 1914-1924 ; 4 H 7, Militaires français prisonniers de guerre, 1915-1918 ; 4 H 8, Prisonniers de guerre, 1914-1920 ; 4 H 11, Citations, 1915-1919 ; 4 H 11, Croix de Guerre, 1916 ; 4 H 11, Mort pour la France ; courriers, 1915-1924 ; 4 H 11, Mort pour la France : listes, 1915-1924 ; 4 H 11, Plaque Commémorative, 1916 ; 1 M 10, Monument aux morts, liste des victimes, 1919-1934 ; 2 M 9, Militaires Morts pour la France enterrés au cimetière : correspondance, liste, 1925-1938 ; 2 M 9, Carré et sépultures militaires : plans, correspondance, 1911-1934 ; 2 M 9, Contrôle des Morts pour la France, 1925-1939 ; 5 N 1, Souvenir Français : liste, 1920 ; Mairie de Romans-sur-Isère : Etat civil, registres des décès, 1914-1921 ; Cimetière de Romans-sur-Isère : Registre des inhumations, 1906-1938 ; Registre des inhumations et exhumations, 1910-1944 ; Plaque commémorative de l’Hôtel de Ville de Romans-sur-Isère ; Carré Militaire au cimetière municipal de Romans-sur-Isère ; Ministère de la Défense, SGA Mémoire des Hommes : Fiches Morts pour la France, 1914-1918 ; Sépultures de Guerre, 1914-1918 ; Journal L’Illustration, Tableau d’Honneur des Morts pour la France, 1914-1918 ; Base Léonore des Archives nationales (dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l’Ordre de la Légion d’honneur) ; Archives nationales d’Outre-Mer ; Archives départementales du Pas-de-Calais.

4 Comments on "Louis Justinien Réant, Mort pour la France le 25 août 1915"

Rétrolien | RSS Feed

  1. Jean-Yves Baxter dit :

    Ravi à mon tour d’avoir pu vous aider à trouver des infos sur votre arrière-grand-père !

  2. RUCKEBUSCH dit :

    Bonjour,

    je suis ravie de pouvoir retrouver autant d’informations. Louis est mon arrière grand père.
    L’une de ses filles Marie est la grand mère.
    J’habite aujourd’hui la commune de Houdain et j’en suis même le Maire depuis 2014.

    Cordialement

  3. Jean-Yves Baxter dit :

    Merci à vous pour votre témoignage.

    Cordialement,
    Jean-Yves Baxter

  4. RÉANT MARTINE dit :

    JE VOULAIS REMERCIER MR JEAN YVES D’AVOIR MIS TOUS CES DOCUMENTS SUR MON ARRIERE GRAND PERE EN LIGNE. JE FAISAIS DEJA DES RECHERCHES DEPUIS PAS MAL D ANNEES SUR LA FAMILLE DE SON EPOUSE,
    EN ATTENDANT QU UN JOUR LES CENTRES HISTORIQUES SCANNERAIENT LES DOCUMENTS OFFICIELS. JE M ARRETAIS BIEN SUR SUR SA TOMBE CAR NOUS Y VENONS REGULIEREMENT MEME SI NOUS N AVONS PAS LE DROIT D Y POSER D OBJETS. CEUX QUI Y ETAIENT ONT DISPARUS. MERCI A VOUS INFINIMENT POUR NOS ENFANTS.
    CORDIALEMENT. MARTINE REANT.

Publier un commentaire